Grève à la SNCF : les usagers passent au système D

Le message de la direction de la SNCF est clair : il conseille aux usagers de renoncer à prendre le train à partir de 19h, lundi 2 avril, en raison du préavis de grève des syndicats. Le mouvement pourrait avoir des répercussions sur les routes.

France 2

Ces familles vont-elles pouvoir rentrer à Paris après leur week-end prolongé ? Rien n'est moins sûr. Renoncer au train, c'est même le conseil du patron de la SNCF, qui s'attend à un mouvement très suivi. Les prévisions de trafic seront communiquées dimanche à 17h. La SNCF s'engage aussi à rembourser intégralement ou échanger gratuitement tous les billets, même ceux portant la mention non échangeable et non remboursable.

Les compagnies de bus se frottent les mains

Pour éviter les galères, beaucoup ont opté pour le bus ; certains n'ont pas eu le choix. Avec la grève, cette entreprise se frotte les mains : la demande explose. Mais certains clients ont remarqué une flambée des prix. Pour un retour en bus Marseille-Paris, comptez 29 euros dimanche contre 106 euros le lundi. Même tendance pour un billet d'avion : 1 444 euros dimanche et lundi, puis les prix grimpent mardi jusqu'à 248 euros. Avion, bus ou encore covoiturage : les solutions alternatives au train sont plébiscitées. Avec cette grève qui devrait s'étaler sur trois mois, il va falloir s'organiser et peut-être changer vos habitudes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une employée de la SNCF, dans la gare de Lyon à Paris, le 22 mars 2018.
Une employée de la SNCF, dans la gare de Lyon à Paris, le 22 mars 2018. (CHRISTOPHE SIMON / AFP)