Grève à la SNCF: "Très peu de trains partiront après 19 heures lundi", prévient Guillaume Pepy

Le PDG de la SNCF a appelé vendredi sur France Inter les voyageurs à "prendre leurs précautions", avant le début de la grève des cheminots.

RADIO FRANCE

Guillaume Pepy appelle les voyageurs à "prendre leurs précautions". "La grève commence lundi à 19 heures, elle va beaucoup perturber la vie des Français, a affirmé le patron de la SNCF, vendredi 30 mars, sur France Inter. Il y aura très peu de trains qui partiront après 19 heures lundi."

"La loi prévoit que chacun des conducteurs et des aiguilleurs peut se déclarer gréviste jusqu'à samedi, à 19 heures, a expliqué Guillaume Pepy On publiera la liste des trains qui vont circuler dimanche matin. Mais ceux qui sont déjà partis pour le week-end de Pâques risquent de voir l'un de leurs trains ne pas circuler."

Il y a des gens qui devaient rentrer lundi soir et qui ne pourront pas rentrer

Guillaume Pepy

France Inter

"Imaginons qu'il y ait un train sur cinq ou un train sur huit, on ne pourra pas dans ces conditions transporter la totalité des voyageurs lundi soir", a lancé le patron de la compagnie ferroviaire.

Le président de la SNCF a toutefois précisé qu'il n'était pas encore possible de savoir combien de trains circuleraient lors de ces premiers jours de grèves. Pour lundi soir, le nombre exact de grèvistes sera connu par la direction "samedi à 17 heures", a dit Guillaume Pepy.

"On va réhabiliter l'auto-stop"

Par ailleurs, le PDG de la SNCF s'est réjoui du fait que le co-voiturage et l'auto-stop seraient réhabilités à cette occasion. "La solution alternative, maintenant, c'est le co-voiturage", a lancé Guillaume Pepy, avant de préciser les deux "bonnes nouvelles" pour les solutions alternatives que la direction de la compagnie promeut pour "accompagner les usagers".

"La très bonne nouvelle, c'est que les sites de co-voiturage seront gratuits pendant la grève, et la deuxième bonne nouvelle, c'est qu'on va réhabiliter l'auto-stop sous une forme un peu plus moderne", a assuré Guillaume Pepy, en renvoyant vers le site autostop-citoyen.fr.

Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF sur France Inter, le 30 mars.
Guillaume Pepy, le PDG de la SNCF sur France Inter, le 30 mars. (RADIO FRANCE)