Grève à la SNCF : 76% des Français y sont opposés et 30% n'en connaissent pas les raisons

Selon un sondage publié dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France", ils sont 41% à faire confiance à la SNCF pour sortir de l'impasse, et seulement 27% citent le gouvernement. 

Des agents SNCF mobilisés pour guider les voyageurs pénalisés par la grève, la 16 juin 2014 à Marseille (Bouches-du-Rhône). 
Des agents SNCF mobilisés pour guider les voyageurs pénalisés par la grève, la 16 juin 2014 à Marseille (Bouches-du-Rhône).  ( MAXPPP)

Une semaine après le début du mouvement, plus des trois quarts des Français (76%) se disent opposés à la grève des cheminots, même s'ils sont seulement 34% à connaître les raisons de ce conflit qui secoue la SNCF, selon un sondage Harris Interactive publiée mardi 17 juin dans Le Parisien/Aujourd'hui en France

Peu de confiance envers le gouvernement

Si 34% connaissent précisément les revendications des syndicats à l'origine du conflit (CGT, SUD-Rail, rejoints par FO), ils sont autant à ne pas les connaître précisément et 30% à ne pas les connaître du tout (2% ne se prononçant pas).

Enfin, à qui faire confiance pour sortir de cette crise liée au projet de réforme ferroviaire, qui arrive en discussion à l'Assemblée ce mardi ? Les sondés répondent, à 41%, qu'ils font confiance à la SNCF, 27% citent le gouvernement, 22% la CGT et 18% SUD-Rail.

Sondage réalisé en ligne le 16 juin auprès d'un échantillon de 802 personnes représentatif de la population française de 18 ans et plus (méthode des quotas).