Grève à la RATP : "L’État soutient la proposition de la direction", affirme Jean-Baptiste Djebbari

Publié Mis à jour
Grève à la RATP : « L’État soutient la proposition de la direction », affirme Jean-Baptiste Djebbari
France 2
Article rédigé par
J. Wittenberg - France 2
France Télévisions

Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, est l’invité des "4 Vérités" de France 2, vendredi 18 février.

Une importante grève a lieu à la RATP, vendredi 18 février, à l’aune de la présidentielle. Les syndicats dénoncent l’augmentation trop faible des salaires. "L’État soutient la proposition de la direction de la RATP. La réalité c’est que sur les fiches de paie, en moyenne, on aura + 2,7 % et au moins 1 000 euros par agents en mars", explique Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports, invité des "4 Vérités" de France 2.

"Il y a des incertitudes de moyen terme sur le modèle économique"

Alors que l’inflation est importante, l’État ne pourrait-il pas faire un geste ? "Sur le réseau francilien, depuis la crise nous n’avons jamais retrouvé le niveau de fréquentation. Nous sommes remontés à quasiment à 85 % et sommes redescendus, au gré des crises Covid, à 65 %. L’État paye en ce moment plusieurs centaines de millions d’euros à Île-de-France Mobilités pour équilibrer le modèle financier. Nous sommes sur un moment où il y a des incertitudes de moyen terme sur le modèle économique des transports en commun", conclut le ministre délégué chargé des Transports.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.