Grève à la RATP : les usagers franciliens face à un casse-tête

Les Franciliens tentent tant bien que mal de circuler dans la capitale, vendredi 13 septembre, bloquée par une grève massive des agents de la RATP.

FRANCE 2

Ce vendredi 13 septembre n'est pas une sinécure pour les Franciliens, qui, malgré une grève massive des agents de la RATP, doivent trouver des moyens de substitution pour circuler dans la capitale. "Je me suis levé à 5h15 et je suis parti de chez moi à 5h30 au lieu de 7h30-8h. Il suffit de s'adapter", témoigne devant les caméras de France 2 un usager.

"On fait avec"

Un autre relate sa galère matinale : "J'ai dû partir de Parmentier, aller jusqu'à Bastille à pieds, prendre la ligne 1 et venir à Châtelet. Ça rallonge le trajet de 40 minutes à peu près". Une usagère rencontrée aux abords de la gare de l'Est fulmine, car les deux lignes de métro qu'elle souhaitait prendre étaient fermées, alors même que, selon elle, le site de la RATP assurait que les lignes étaient ouvertes malgré la grève. Mais "on fait avec", relativise une femme avec un large sourire avant de s'engouffrer dans la station Saint-Lazare.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le trafic sera très perturbé vendredi 13 septembre à Paris sur le réseau de la RATP, avec dix lignes de métro interrompues.
Le trafic sera très perturbé vendredi 13 septembre à Paris sur le réseau de la RATP, avec dix lignes de métro interrompues. (NICOLAS GUYONNET / HANS LUCAS / AFP)