DIRECT. La SNCF prévoit environ un train sur deux pour la journée de samedi

François Hollande s'inquiète des "conséquences dommageables" en cas de poursuite de la grève lundi, date du début des épreuves du baccalauréat général.

Des voyageurs à la gare de Paris Saint-Lazare, le 13 juin 2014.
Des voyageurs à la gare de Paris Saint-Lazare, le 13 juin 2014. (JACQUES DEMARTHON / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Le conflit se poursuit. Les cheminots ont annoncé la reconduction de la grève pour la journée du samedi 14 juin. Après avoir rencontré le gouvernement jeudi, les syndicats CGT-Cheminots et Sud-Rail avaient déjà appelé les grévistes à "poursuivre et amplifier le mouvement" pour la journée du vendredi 13 juin, provoquant une troisième journée de perturbations pour les usagers.

L'exécutif s'inquiète pour le début du baccalauréat général. "Il faut savoir arrêter un mouvement", estime François Hollande. Manuel Valls a déclaré à son tour qu'il n'y a "aucune raison que la grève se poursuive". Le gouvernement a promis des "aménagements" pour les bacheliers en cas de poursuite du mouvement lundi.

La circulation ferroviaire est "sensiblement améliorée" vendredi, annonce la SNCF. La compagnie prévoit un trafic supérieur à un train sur deux en moyenne sur les grandes lignes TGV, quatre trains sur 10 pour les Intercités et un TER sur deux. En Ile-de-France, en revanche, on note peu d'améliorations sur le réseau Transilien, avec un train sur trois en moyenne en heure de pointe.

Le trafic ferroviaire samedi va rester aussi perturbé que vendredi : la SNCF prévoit environ un train sur deux en moyenne sur les grandes lignesConcernant les trains Intercités, quatre sur dix circuleront en moyenne et le trafic des TER sera de quatre trains sur dix en moyenne.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #GREVE

23h58 :  Environ un train sur deux circulera sur les grandes lignes, demain. La grève a été reconduite pour une durée de 24 heures. Toutes les précisions dans notre article.

22h00 : Il est 22 heures, voici les titres de l'actualité : 

•  Le trafic ferroviaire va rester aussi perturbé demain qu'aujourd'hui. François Hollande et Manuel Valls demandent aux cheminots d'"arrêter" leur grève, mais leur appel est ignoré par les grévistes de la SNCF, qui reconduisent leur mouvement pour 24 heures. 

• Si la grève à la SNCF se poursuit lundi, jour de démarrage des épreuves du bac, les candidats qui auront une heure de retard pour cette raison seront autorisés à plancher une heure de plus. Par ailleurs, la SNCF s'organise pour indemniser dans une certaine mesure les voyageurs affectés par cette grève.

 A la mi-temps, l'Espagne et les Pays-Bas font match nul , vous pouvez suivre la seconde période sur notre live dédié. Plus tôt, le Mexique a dominé le Cameroun (1-0). Sinon, nous vous proposons dix statistiques qui vont changer votre regard sur le Mondial.

• Christian Estrosi est candidat à la primaire UMP en vue de la présidentielle de 2017. Mais le député-maire de Nice se retirera sans doute si Nicolas Sarkozy revient. Jean-François Copé, lui, va reprendre son activité d'avocat d'affaires, après sa démission de la présidence du parti.

21h08 :  En cas de grève SNCF, les retardataires au bac auront plus de temps. Benoît Hamon autorisera les candidats qui auraient une heure de retard à plancher une heure de plus.


(FRANCE 3)

20h41 :  Y aura-t-il des trains pour le bac ? Selon la SNCF, oui. Le groupe promet de "garantir des trains qui arrivent à temps pour les débuts des épreuves".


(FRANCE 3) 

21h51 : A 20 heures, on fait un point sur l'actu avant de passer à table : 

•  Le trafic ferroviaire va rester aussi perturbé demain qu'aujourd'hui. François Hollande et Manuel Valls demandent aux cheminots d'"arrêter" leur grève. Un appel ignoré par les grévistes de la SNCF, qui reconduisent leur mouvement pour 24 heures contre la réforme ferroviaire

• Si la grève à la SNCF se poursuit lundi, jour de démarrage des épreuves du bac, les candidats qui auront une heure de retard pour cette raison seront autorisés à plancher une heure de plus. Par ailleurs la SNCF s'organise pour indemniser les voyageurs affectés.

• Christian Estrosi est candidat à la primaire UMP en vue de la présidentielle de 2017. Mais le député-maire de Nice se retirera sans doute si Nicolas Sarkozy revient. Jean-François Copé, lui, va reprendre son activité d'avocat d'affaires, après sa démission de la présidence du parti.

 Le Mexique a dominé le Cameroun (1-0). En attendant Espagne-Pays-Bas (à 21 heures), nous vous proposons dix statistiques qui vont changer votre regard sur le Mondial. Et dix actions qui ont marqué l’histoire de la Coupe du monde. 

19h56 :  Indemnisation, transport des bacheliers... la grève se poursuit, mais la SNCF s'organise. Le groupe annonce des mesures pour certains voyageurs affectés par la grève. Davantage de précisions dans notre article

19h40 :   Écœurant et lamentable... Une fois de plus les cheminots se battent egoïstement pour leur privileges. Aucune solidarité avec les autres travailleurs qui n'ont pas leur régime de faveurs (...)

19h40 :  Le problème de la SNCF vient d'un choix du gouvernement. Depuis que la SNCF à été séparée en deux sociétés, les problèmes apparaissent. Moi qui prends le train régulièrement, je le vois dans les gares.

19h40 :  Les grévistes en défendant le Service Public ferroviaire défendent également les intérêts des usagers contrairement à ce que veulent faire croire les nervis du gouvernement et les médias. (...)

19h40 :  Je voulais m'indigner face à cette grève, c'est absurde d'agir ainsi aux mépris des usagers qui peinent et qui galèrent alors qu'ils n y sont pour rien. Je comprends qu'on puisse avoir des revendications, d'où le droit de grève, mais au point d'en arriver a cette panique, ça devient inadmissible.

19h39 :  Dans les commentaires, vous continuez à vous opposer sur la grève à la SNCF. 

19h24 :  Une grève des agents de piste d'Air France à l'aéroport de Roissy, qui s'annonce selon FO "très suivie", devrait entraîner dimanche des retards mais pas d'annulations de vols, selon une compagnie aérienne.

19h05 :  "Il faut maintenant que la grève s'arrête", déclare Manuel Valls. Après le président de la République, c'est au tour du Premier ministre de s'adresser aux cheminots grévistes.
 

(FRANCE TELEVISIONS)

18h15 :  François Hollande appelle à "arrêter" le mouvement de grève à la SNCF. A trois jours du bac, le président est monté au créneau depuis la Principauté d'Andorre.


(FRANCE TELEVISIONS)

18h02 : A 18 heures, voici les principales informations de cette fin d'après-midi : 

•  Le trafic ferroviaire va rester aussi perturbé demain qu'aujourd'hui. Il sera supérieur à un train sur deux en moyenne sur les grandes lignes, selon la direction de la SNCF.

•  François Hollande et Manuel Valls demandent aux cheminots d'"arrêter" leur grève. Un appel ignoré par les grévistes de la SNCF, qui reconduisent leur mouvement pour 24 heures contre la réforme ferroviaire.

•  Si la grève à la SNCF se poursuit lundi, jour de démarrage des épreuves du bac, les candidats qui auront une heure de retard pour cette raison seront autorisés à plancher une heure de plus.

• Christian Estrosi est candidat à la primaire UMP en vue de la présidentielle de 2017. Mais le député-maire de Nice se retirera si Nicolas Sarkozy revient. Jean-François Copé, lui, va reprendre son activité d'avocat d'affaires, après sa démission de la présidence du parti.

 Le Brésil va profiter d'un arbitrage maison durant sa Coupe du monde, dix statistiques vont changer votre regard sur le Mondial. Et dix actions ont marqué l’histoire de la Coupe du monde. 

17h11 :  Demain, le trafic ferroviaire va rester aussi perturbé qu'aujourd'hui, selon la direction de la SNCF. Voici le détail :• Deux TGV sur trois rouleront sur l'axe Est, un sur deux sur l'axe Atlantique, quatre sur dix sur les axes Nord et Sud-Est et un sur trois sur les relations province-province.

• Quatre trains Intercités sur dix circuleront en moyenne. Et le trafic des TER sera de quatre trains sur dix en moyenne.

• En Ile-de-France, le trafic sera d'un train sur trois en moyenne avec un service normal seulement pour le RER A. Deux trains par heure circuleront sur les RER B et D, un sur trois sur le RER E et un sur deux sur le RER C.

• La circulation des Eurostar, des Thalys et des trains vers l'Allemagne sera normale. Mais seulement un train sur trois circulera vers l'Italie et l'Espagne.

17h00 :  France 2 a rencontré des candidats au baccalauréat qui s'inquiètent de ne pas pouvoir passer leur épreuve écrite lundi, à cause de la grève à la SNCF.

(FLORENCE GRIFFOND et ANNE GUERI - FRANCE 2)

16h36 :  La SNCF annonce plus d'un TGV sur deux en moyenne sur les grandes lignes, quatre trains Intercités sur dix environ, un train sur trois en Ile-de-France, pour la journée de samedi, dans son communiqué de presse (PDF).

16h30 :  La SNCF promet un "accroissement du trafic" sur les grandes lignes dans ses prévisions pour samedi. 

16h06 : A l'heure du goûter, voici les principales informations de ce début d'après-midi :

•  François Hollande et Manuel Valls demandent aux cheminots d'"arrêter" leur grève. Un appel ignoré par les grévistes de la SNCF, qui reconduisent leur mouvement pour 24 heures contre la réforme ferroviaire.

•  Si la grève à la SNCF se poursuit lundi, jour de démarrage des épreuves du bac, les candidats qui auront une heure de retard pour cette raison seront autorisés à plancher une heure de plus.

• Un détricotage en bonne et due forme ? Le Premier ministre évoque "un certain nombre de modifications" à apporter à la loi Duflot sur le logement, alors que le texte est critiqué par des professionnels du secteur.

•  Les jihadistes progressent sur trois axes vers la capitale, Bagdad, après avoir renforcé leur emprise sur les territoires conquis dans une offensive fulgurante.

15h54 :  Pour protester contre la grève à la SNCF, reconduite aujourd'hui, l'Association des voyageurs usagers des chemins de fer (Avuc) appelle à une "grève des billets" à compter de lundi, jour du bac.

14h50 : @bernievlb : Le Figaro explique comment le petit nombre de grévistes annoncé peut provoquer les importantes perturbations que vous constatez. 

D'abord, les syndicats estiment que la direction de la SNCF minimise le pourcentage de grévistes. Ensuite, la grève est plus suivie chez les "roulants", les conducteurs, les contrôleurs et les agents chargés de l‘aiguillage, ceux sans qui les trains ne peuvent pas rouler, que chez les cadres ou les administratifs.

Enfin, la SNCF organise son service minimum en fonction des grévistes déclarés 48 heures à l'avance chez ses "roulants". Mais elle ne prend pas le risque de corriger son plan de transport, pour faire rouler plus de trains, si le nombre de grévistes est moins important que prévu.

14h50 :  Comment arrive t on à bloquer autant de trains avec 17% de grévistes ... qui ment ?

14h42 :  La CGT-Cheminots demande un "grand débat télévisé" sur la situation et l'avenir de la SNCF avec le secrétaire d'Etat chargé des Transports, Frédéric Cuvillier. Thierry Nier, le porte-parole de l'organisation, l'annonce.

14h06 : A 14 heures, voici les principales informations de ce début d'après-midi :

•  François Hollande et Manuel Valls demandent aux cheminots d'"arrêter" leur grève. Un appel ignoré par les grévistes de la SNCF, qui reconduisent leur mouvement pour 24 heures contre la réforme ferroviaire.

•  Le ministre de l'Education annonce des mesures en faveur des candidats au bac, en cas de poursuite de la grève SNCF lundi, date de démarrage des écrits.

• Chez les Le Pen, le père maintient la pression sur la fille. Jean-Marie écrit à Marine sans prendre de gants. Il réplique aux critiques qui le visent au Front national, après qu'il a parlé d'une "fournée" d'artistes opposés au FN. Il demande le retour de son blog sur le site du parti.

•  Les jihadistes progressent sur trois axes vers la capitale, Bagdad, après avoir renforcé leur emprise sur les territoires conquis dans une offensive fulgurante.

13h04 :  Le Premier ministre, Manuel Valls, juge qu'il n'y a "aucune raison que la grève se poursuive" à la SNCF. Le chef du gouvernement emboîte le pas au chef de l'Etat qui estime que "le mouvement doit s'arrêter". Le bras de fer se poursuit avec les syndicats grévistes.

12h58 :  De son côté, l'Unsa-Cheminots lève son préavis de grève pour mardi prochain. Le deuxième syndicat de la SNCF se dit rassuré par les "engagements" pris par le gouvernement sur la réforme ferroviaire.

L'Unsa ne participait pas à la grève lancée mardi soir par la CGT-Cheminots et SUD-Rail mais avait déposé un préavis pour le 17 juin, jour de l'examen de la réforme à l'Assemblée nationale, dans l'attente des discussions avec le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier.

12h54 :  La grève à la SNCF contre le projet de réforme ferroviaire est reconduite pour 24 heures, annonce la CGT-Cheminots.

12h41 :  Réunis en assemblées générales, les cheminots de la SNCF votent les uns après les autres et à l'unanimité la reconduction de leur grève contre le projet de réforme ferroviaire.

12h33 :  Le ministre de l'Education, Benoît Hamon, précise les mesures prises en faveur des candidats au bac, en cas de poursuite de la grève SNCF lundi, date de démarrage des écrits.

• Les candidats arrivant avec une heure de retard pourront composer une heure de plus. • Il n'y aura pas de justificatif de retard demandé.

• En cas de retard dépassant une heure, limite au-delà de laquelle aucun candidat n'est habituellement autorisé à plancher, le ministre demandera aux chefs de centre d'examen de regarder les situations au cas par cas, "avec bienveillance".

12h26 :  Le taux de participation à la grève nationale reconductible des cheminots s'élevait ce matin à 17,49% pour l'ensemble du personnel, selon la direction de la SNCF.

Il était de 22,64% hier, soit une baisse de 5 points. Le recul est même de 10 points par rapport à mercredi, première journée de grève.

12h17 :  Le ministre de l'Education, Benoît Hamon, annonce que si un candidat au baccalauréat est en retard d'une heure en raison de la grève à la SNCF, il verra son épreuve prolongée d'une heure.

12h06 : Faisons un point sur l'actualité à la mi-journée :

• Les perturbations restent fortes dans les gares en raison de la grève des cheminots, bien que la SNCF évoque un"trafic amélioré". Le dialogue social, lui, piétine. François Hollande estime que "le mouvement doit s'arrêter", mais la grève pourrait menacer les épreuves du bac général, qui débute lundi.

Jean-Marie Le Pen adresse une lettre à sa fille dans laquelle le fondateur du Front national estime être victime d'une "sanction injuste", après la suppression de son "Journal de bord" du site internet du FN.

• Un jeune homme âgé de 19 ans s'est noyé, hier dans le Morbihan, alors qu'il participait à un défi Facebook "A l’eau ou au resto".

• L'avancée des jihadistes se poursuit en Irak. Les insurgés se sont emparés hier soir de deux secteurs à Diyala, une province au nord-est de Bagdad.

•  C'est sans briller que le Brésil s'est imposé hier soir contre la Croatie (3-1) en ouverture de la Coupe du monde. Pour les autres matchs à venir, notamment Espagne-Pays-Bas de ce soir, vous pouvez encore faire vos pronostics grâce à notre outil.

11h44 :  Les assemblées générales des syndicats de cheminots se terminent une à une. La reconduction de la grève des transports a ainsi été votée jusqu'à lundi à Bourg-en-Bresse (Ain) selon un cheminot présent à l'AG. Même chose pour Paris Gare de Lyon, selon une journaliste parisienne.

11h17 :  Ce n'est pas la seule construction des 3 epic qui pose problème mais l'alignement des conditions de travail des cheminots sur les exigences de l'UE qui est une dégradation forte de la qualité de vie des cheminots et met en danger la sécurité ferroviaire. En effet, demander à un conducteur de travailler jusqu'à 12 heures par jour , faire deux découchés, avec 6 ou 7 h de repos entre chaque journée d'affilée, va amener des risques supplémentaires pour la sécurité des circulations.

11h16 :  Ils feraient mieux de ne pas faire payer les voyageurs plutôt que de prendre les usagers en otages, ça ferait bouger la direction et le gouvernement ! Vraiment ras le bol de ces grèves à répétition !

11h15 :  Dans les commentaires, les pros et les anti-grève des cheminots exposent leurs arguments tour à tour.

10h56 :  Les assemblées générales de la CGT et de SUD-Rail sont en train de décider de la suite à donner au mouvement de protestation des cheminots. Dans la Loire, c'est fait, la grève est reconduite jusqu'à demain 19 heures, selon France Bleu Saint-Etienne.

11h02 : "La réforme, elle est faite pour qu'il y ait un meilleur service public, donc qu'il y ait des assurances qui peuvent être données aux cheminots, c'est tout à fait légitime, elles ont été fournies. Maintenant, la réforme doit être présentée au Parlement et elle doit être votée. Et à un moment, et le moment est arrivé, un mouvement doit s'arrêter, ça ne veut pas dire que le dialogue ne puisse pas continuer."

 C'est depuis Andorre que François Hollande a appelé ce matin à un arrêt de la grève des cheminots. La CGT et SUD-Rail doivent décider aujourd'hui en assemblée générale s'ils poursuivent le mouvement.

10h49 : "La France n'a pas les moyens de supporter un mouvement social dont le coût est de plusieurs centaines de millions d'euros par jour. (...) Le gouvernement doit maintenant faire en sorte d'assurer la liberté de circuler et de travailler librement."

 La Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) critique le mouvement de grève des cheminots, qui entame son troisième jour. Dans un communiqué, la CGPME évoque "un pacte d'irresponsabilité" syndical, en réaction au prolongement du mouvement décidé par la CGT et SUD-Rail.

10h37 :  Interrogé sur la grève des cheminots, François Hollande déclare : "Le mouvement doit s'arrêter."

10h34 :  @un futur bachelier Impossible de l'indiquer pour l'heure. Le gouvernement semble bien craindre que le mouvement de grève des cheminots soit prolongé jusqu'à lundi, premier jour du bac général. Mais pour l'heure, comme l'explique notre article, aucun report des épreuves n'est envisagé. En revanche, Benoît Hamon, ministre de l'Education, évoque un possible prolongement des épreuves pour les retardataires.


(FREDERICK FLORIN / AFP)

10h30 :  La grève concernant le bac pourrait signifier qu'il va y avoir un report des épreuves ?

10h12 : Que retenir de l'actualité à dix heures passé ?

• Les perturbations restent fortes dans les gares en raison de la grève des cheminots, bien que la SNCF évoque un "trafic amélioré". Le dialogue social, lui piétine. Le mouvement pourrait mëme menacer les épreuves du bac général qui débute lundi.

• Un jeune homme âgé de 19 ans s'est noyé, hier dans le Morbihan, alors qu'il participait à un défi Facebook "à l’eau ou au resto".

• L'avancée des jihadistes se poursuit en Irak. Les insurgés se sont emparés hier soir de deux secteurs à Diyala, une province au nord-est de Bagdad. Barack Obama a affirmé que son équipe de sécurité nationale étudiait "toutes les options" y compris les frappes aériennes.

•  C'et sans briller que le Brésil s'est imposé hier soir contre la Croatie (3-1) en ouverture de la Coupe du monde. Pour les autres matches à venir, notamment Espagne - Pays-Bas de ce soir, vous pouvez encore faire vos pronostics grâce à notre outil dédié.

09h35 :  En pleine grève de la SNCF, Jean-Claude Mailly, le secrétaire général de FO, a appelé sur Europe 1 le gouvernement à "modifier" le projet de réforme ferroviaire avant son passage au Parlement. Le texte passe à partir du 17 juin devant les députés.


(EUROPE 1)