Cet article date de plus de quatre ans.

Air France : les salariés dans l'expectative après la démission du PDG

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Air France : les salariés dans l'expectative après la démission du PDG
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Au lendemain de la démission du PDG d'Air France dont l'accord a été refusé par les salariés, les syndicats attendent de nouvelles négociations.

Pour les salariés d'Air France, le réveil a été difficile. Hier, vendredi 4 mai, ils ont dit "non" à 55% à la proposition de la direction. Ce vote sans appel, auquel ont participé 80% des salariés a entrainé, comme il l'avait promis, la démission de Jean-Marc Janaillac, PDG de la compagnie. La direction avait proposé 2% d'augmentation des salaires en 2018 et 5% supplémentaires entre 2019 et 2021. 

300 millions d'euros de manque à gagner

Le conflit n'est pas terminé, les syndicalistes réclament désormais un dialogue social pour résoudre une situation qui remonte, selon eux, à "plusieurs années". A ce jour, le coup de la grève est estimé à 300 millions d'euros, la compagnie prévoit d'ores et déjà des résultats d'exploitation en baisse. Le gouvernement en appelle désormais au sens des responsabilités de chacun afin de permettre à la compagnie de poursuivre son développement.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.