Aéroports de Paris : trafic normal malgré la grève des salariés du groupe ADP

Les grévistes réclament le retrait d'un plan d'adaptation des contrats de travail, qui prévoit une baisse ou une suppression de primes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise), le 18 mai 2021. (MAXPPP)

La grève des salariés du groupe Aéroports de Paris (ADP), gestionnaire des aéroports de Roissy-Charles-de-Gaulle et Orly, ne perturbait pas le trafic aérien vendredi 9 juillet en début de matinée, a appris l'AFP du Groupe ADP.

Dans les deux aéroports, "pour le moment, il n'y a pas d'impact sur le trafic", a expliqué vers 9h30 la direction de l'entreprise, en ajoutant qu'une nouvelle réunion de négociations avec les syndicats est prévue lundi matin. Selon France Bleu Paris, plus d'une centaine de salariés étaient mobilisés à l'aéroport d'Orly devant le terminal 4.

Plus de 1 150 postes menacés

Les grévistes réclament le retrait d'un plan d'adaptation des contrats de travail, qui prévoit une baisse ou une suppression de primes et d'indemnisations. En cas de refus, les salariés risquent un licenciement dans le cadre d'un plan de sauvegarde de l'emploi. Le groupe ADP a également engagé une rupture conventionnelle collective qui implique 1 150 postes, dont 700 non remplacés.

Les trois syndicats représentatifs du groupe ADP ont déposé des préavis de grève pour vendredi et samedi, celui de l'Unsa ne couvrant que vendredi, mais cette organisation appelle les salariés à faire grève également samedi, sous couvert des préavis de la CGT et de la CFE-CGC.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Grève des transports

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.