VIDEO. Les médecins urgentistes obtiennent satisfaction

Une série de grèves est organisée dans le monde médical. Le mouvement est soutenu par deux tiers des Français. Les urgentistes se mobilisent lundi 22 décembre, suivis des généralistes le 23 et des spécialistes le 24.

FRANCE 3

Le monde médical est en colère et le fait sentir. Urgentistes, généralistes et spécialistes vont successivement manifester contre leurs conditions de travail. Le personnel des urgences est fatigué par les cadences infernales, 60 heures hebdomadaires. "Nous ne sommes pas payés entre la 39e et la 48e heure. On déclenche nos heures supplémentaires à partir de la 49e heure. Notre revendication est d'être payés et que ce temps de travail soit reconnu", déplore Hacene Moussouni, chef de service urgences à Tourcoing.

Négociations fructueuses

Les négociations entre les urgentistes et le gouvernement seraient sur le point d'aboutir. "Je me réjouis de l'issue favorable de ces discussions fructueuses qui vont déboucher sur un décompte horaire des médecins qui travaillent dans ce genre de situation", se félicite Marisol Touraine, ministre de la Santé, au micro de France 3. Elle assure avoir trouvé un accord avec les syndicats, qui n'ont pas confirmé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les urgences médicales à l\'hôpital de la Croix-Saint-Simon, à Paris, en février 2013.
Les urgences médicales à l'hôpital de la Croix-Saint-Simon, à Paris, en février 2013. (AMELIE-BENOIST / BSIP / AFP)