VIDEO. Grève des médecins : des opérations escargot dans plusieurs villes contre le projet de loi santé

Le tiers payant généralisé, mesure phare de la loi, reste très contestée avant son réexamen lundi à l'Assemblée nationale.

FRANCE 3

Des médecins, des dentistes ou encore des infirmiers libéraux ont manifesté, vendredi 13 novembre, dans plusieurs villes de France contre le projet de loi santé et sa mesure phare, le tiers payant généralisé, qui doit être à nouveau examiné lundi à l'Assemblée nationale. Des opérations escargot ont été organisées à Rennes, Toulouse et Lille, par exemple, pour lancer la journée "santé morte" voulue par les professionnels du secteur, occasionnant des bouchons et des ralentissements.

Quelque 250 personnes de santé ont aussi défilé à Brest contre la "mort de la médecine", avant de déposer un cercueil devant la Caisse primaire d'assurance maladie et de s'allonger quelques instants devant les guichets tandis qu'à Montpellier, une centaine de médecins ont manifesté devant la CPAM, vêtus de tee-shirts sur lesquels était inscrit : "médecin non substituable".

Des "craintes non fondées" pour Marisol Touraine

La majorité des syndicats de médecins libéraux ont appelé à la grève. Rejoints par SOS Médecins et d'autres professions de santé, ils bénéficient du soutien de la Fédération de l'hospitalisation privée, également remontée contre un texte accusé de "menacer l'exercice libéral". Quant à la ministre de la Santé, Marisol Touraine, elle balaie les "craintes non fondées" des professionnels, leur promettant un dispositif "simple" qui "apparaîtra progressivement comme une évidence".

Rassemblement de médecins libéraux à Toulouse, le 213 novembre 2015
Rassemblement de médecins libéraux à Toulouse, le 213 novembre 2015 (MAXPPP)