VIDEO. Après la grève, les médecins optent pour le boycott de la carte vitale

A compter du lundi 5 janvier, les médecins pourraient refuser la carte vitale pour protester contre le projet de loi de Marisol Touraine. Leur mouvement pourrait provoquer une belle pagaille.

France 3

Lundi 5 janvier, votre médecin généraliste pourrait ne pas prendre votre carte vitale mais vous remettre une feuille de soins, comme avant. Après la grève entamée pendant les vacances de Noël contre la réforme du système de santé voulue par Marisol Touraine, les généralistes durcissent leur mouvement avec cette action soutenue par plusieurs syndicats. Le but : faire réagir le gouvernement et submerger la Sécurité sociale.

"On sait ce qui va se passer. On est obligé de taper fort. C'est pour réveiller les consciences. Les gens ne se rendent pas compte de ce qui va se passer. Sous ce vernis du tout-gratuit, c'est le système de santé qui est en train de changer", explique à France 3, le Dr Albert Palombo, praticien des Hauts-de-Seine.

La mobilisation ne faiblit pas

La Sécurité sociale craint jusqu'à deux mois de retard dans les remboursements. En colère, les médecins ne lâchent pas. "Le tiers payant généralisé va 'tenir les médecins par les bourses', comme ce qui se fait pour les pharmacies qui crèvent à cause de ça. Parce que le tiers payant, pour se le faire rembourser, c'est une catastrophe", poursuit le Dr Palombo.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un médecin pratique la télétransmission avec la carte vitale de son patient en Dordogne, le 7 juin 2012. 
Un médecin pratique la télétransmission avec la carte vitale de son patient en Dordogne, le 7 juin 2012.  (BURGER / PHANIE / AFP)