Pourquoi les médecins libéraux sont-ils si hostiles au tiers-payant ?

La fronde contre la généralisation du tiers-payant se durcit dans certaines régions. France 2 est allée à la rencontre de ces médecins libéraux réfractaires à cette nouvelle loi santé.

FRANCE 2

La colère des médecins libéraux contre le tiers-payant, c'est-à-dire la possibilité pour le patient de ne plus payer lui même la consultation, ne retombe pas. Le Dr Roger Moyou est spécialiste des maladies cardio-vasculaires et très hostiles au tiers-payant. Pour le spécialiste, le dispositif représente un travail en plus. "Après les consultations, j'aurai des charges administratives en plus à gérer", explique le cardiologue.

Crainte d'une dérive

La hantise des médecins : être à l'avenir directement payés par les mutuelles. Bruno Mastain est neurologue. Avec cette nouvelle loi, il a peur que les mutuelles lui fixent des objectifs et lui dictent ses prescriptions. "Avec le temps, la mutuelle va nous dire que là si vous voulez rester dans notre réseau vous allez faire ça et puis ça. Cela veut dire que l'on sera pieds et poings liés puisqu'on sera dépendant. Les cabinets médicaux comme les pharmacies sont à un niveau financier très fragile", explique le neurologue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le docteur Bertrand Legrand dans son cabinet à Tourcoing (Nord), décembre 2014
Le docteur Bertrand Legrand dans son cabinet à Tourcoing (Nord), décembre 2014 ( FRANCE 3)