Pour de nombreux médecins, la retraite est impossible

En cause, la pénurie de médecins dans certains départements français. Des généralistes refusent de partir à la retraite tant qu'ils n'auront pas trouvé de successeur.

France 3


A Sainte-Marie-du-Mont (Manche), le Dr Claude Lafragette est difficile à attraper, car dans cette ville et ses environs, ce médecin est toujours en mouvement. Sur sa voiture, ce docteur a collé un SOS. Epuisée, après des décennies de bons et loyaux services, elle cherche un successeur. Le Dr Lafragette pratique la visite à domicile, une médecine que ses confrères ont délaissée depuis deux décennies. "C'est une sécurité, c'est un réconfort. On se dit qu'on a Claude Lafragette à portée de la main, on sait qu'elle est toujours là", explique Gilles Perreault, écrivain, habitant de Sainte-Marie-du-Mont.

Une charge de travail très lourde 

A 60 ans, elle voulait s'arrêter, c'était il y a plusieurs années déjà. Impossible de trouver un successeur. Sur la crise de la médecine générale, cette doctoresse a son diagnostic. "Les étudiants en médecine sont pour la plupart des citadins issus de milieux favorisés. Donc ils n'iront pas traîner leurs chaussures en banlieue ou dans les campagnes", explique le Dr Lafragette. Alors avis aux amateurs, car la charge de travail est telle que son cabinet n'aurait pas besoin de un médecin, mais de deux.

Le JT
Les autres sujets du JT