Cet article date de plus de six ans.

Les médecins justifient leur mobilisation contre le tiers payant

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Pourquoi les professionnels de santé s'opposent au projet de loi de Marisol Touraine ? France 2 a rencontré deux d'entre eux pour en savoir plus.

Ce samedi 14 mars, beaucoup de professionnels de santé sont en grève, en attendant le rassemblement prévu demain dans les rues de Paris. La raison de leur colère ne varie pas : ils protestent contre le projet de loi de la ministre de la Santé, Marisol Touraine.

Dans ce projet, la généralisation du tiers payant en 2017 est particulièrement décriée. Le docteur Mathilde Rauch, pneumologue libérale à Rennes, est gréviste mais exerce quand même. Elle discute avec une patiente du fameux tiers payant, qui impose à la Sécurité sociale et aux mutuelles de régler le montant de la consultation aux médecins (et non plus au patient). "Pour nous, ce sera plus difficile d'être payés", confie à France 2 le Dr Rauch, qui craint aussi que la Sécurité sociale et que les mutuelles ne décident du parcours de soins des malades à sa place.

"Cette modalité de loi n'apporte rien"

A Bordeaux, le docteur Alain Bourleaud, généraliste, assure ses consultations mais manifestera demain. Le tiers payant, il le redoute aussi, lui dont un tiers des patients sont déjà à la CMU et n'avancent donc pas l'argent des consultations. "On fait tout pour faciliter l'accès aux soins. On fait tout pour que les patients ne soient pas gênés et je ne crois pas qu'ils le soient. Cette modalité de loi n'apporte rien", déclare-t-il.

Beaucoup de patients soutiennent les professionnels de santé dans leur démarche. La quasi totalité des syndicats de médecins libéraux appellent à manifester demain.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.