Grève : les revendications des fonctionnaires

Les syndicats avaient appelé à manifester pour le pouvoir d'achat et l'emploi. Une équipe de France 3 revient sur cette mobilisation.

FRANCE 3

Tout comme les chauffeurs de taxi, la fonction publique et l'Éducation nationale étaient en grève ce mardi 26 janvier. Selon les syndicats, ils étaient plus de 130 000 fonctionnaires dans les rues de Paris et en province, quelques dizaines de milliers d'après les préfectures de police. En tête de cortèges : les enseignants, qui protestent contre la réforme du collège.

Dégradation des conditions de travail

Un ordre de grève national et interprofessionnel : fonctionnaires d'État, territoriaux et hospitaliers, inquiets de la dégradation des services au public, sont descendus dans la rue. "Au quotidien, on est amené à faire beaucoup de choses à la fois. Toujours de la polyvalence, toujours de l'activité qui augmente, mais le personnel non", déplore une manifestante au micro de France 3. Ils contestent également le gel de l'indice sur lequel sont basés tous leurs salaires. Inchangé depuis 2010, cet indice pourrait être réévalué dès le mois de mars. Les syndicats ont déjà annoncé qu'ils continueraient le mouvement s'ils ne sont pas entendus.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des milliers de personnes, des fonctionnaires, participent à une manifestation le 26 Janvier 2016 à Paris
Des milliers de personnes, des fonctionnaires, participent à une manifestation le 26 Janvier 2016 à Paris (CITIZENSIDE / GEORGES DARMON / AFP)