Éducation nationale : les raisons de la grève

L'ensemble des syndicats de l'éducation nationale ont appelé à la grève, lundi 12 novembre. Quelles sont les raisons de leur colère ?

Voir la vidéo
France 2

Des cours de récréation vide et des couloirs déserts, c'est ce qu'il risque d'arriver dans de nombreux établissements lundi 12 novembre. Pour la première fois depuis sept ans, tous les syndicats de l'éducation nationale appellent à la grève et des manifestations sont prévues dans toute la France. Dans leur viseur, la suppression de près de 2 600 postes dans les collèges et lycées publics comme privés ainsi que dans l'administration.

Hausse des élèves à la rentrée 2019

Une réforme au profit du primaire, la priorité désormais, qui verra ses effectifs augmenter de 1 800 postes. La décision est incompréhensible pour les enseignants du secondaire, alors même que l'Éducation nationale prévoit une hausse de 40 000 élèves dans le secondaire pour la rentrée 2019. Les enseignants sont donc en grève, remontés contre leur ministère, dans un contexte tendu depuis le braquage d'une enseignante au mois d'octobre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation d\'enseignants à Marseille (Bouches-du-Rhone), le 14 juin 2016.
Manifestation d'enseignants à Marseille (Bouches-du-Rhone), le 14 juin 2016. (AFP)