Urgences : "754 millions d'euros sur trois ans, c'est vraiment une rustine"

L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Étienne Lefebvre débattent dans le JT du soir de franceinfo du budget dédié à la santé en France et les 754 millions d'euros mis sur la table pour refonder les urgences.

FRANCEINFO

"754 millions d'euros sur trois ans pour les urgences, c'est vraiment une rustine par rapport à ce qui est demandé. La France se caractérise par un des plus faibles taux de croissance des dépenses de santé : 1,4% contre plus de 3% en Allemagne. On a une austérité très forte qui s'applique sur l'hôpital", estime Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.

"Le problème, c'est de dépenser ces millions. Il s'agit de trouver des solutions alternatives pour éviter d'aller aux urgences. Mais il y a de moins en moins de médecins libéraux. Il va falloir les trouver", juge pour sa part Étienne Lefebvre, rédacteur en chef aux Échos.

"Le problème, c'est la médecine libérale"

Et d'ajouter : "La France dépense pour sa santé 11% de sa richesse nationale, comme l'Allemagne et la Suède. La France est celle qui rembourse le mieux. Il reste 9% des dépenses à la charge des ménages, contre 16% en moyenne dans l'UE".

"Le principal problème en France, c'est la médecine libérale : déserts médicaux, dépassements d'honoraires... Le nombre de visites aux urgences est passé de 10 à 21 millions en 20 ans alors que le nombre de lits a chuté de près de 100 000 en quatre ans", assure Christophe Ramaux. "On est le seul pays au monde où les médecins libéraux sont payés par la sécu et à l'acte et c'est inflationniste", s'insurge-t-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants participent à une manifestation pour de meilleures conditions de travail dans les services d\'urgence, à Paris le 6 juin 2019.
Des soignants participent à une manifestation pour de meilleures conditions de travail dans les services d'urgence, à Paris le 6 juin 2019. (AURORE MESENGE / AFP)