Hôpitaux : la mobilisation s'étend à plusieurs services

Alors que les urgences sont en grève depuis trois mois, les autres services leur emboitent désormais le pas pour demander plus de moyens.

FRANCE 2

Jusqu'où ira la grogne à l'hôpital ? Cela fait 3 mois maintenant que les services des urgences sont en grève un peu partout en France, mais la colère s'étend aussi à d'autres services. Les syndicats ont appelé à une mobilisation mardi 11 juin, jour où le texte de la loi Santé d'Agnès Buzyn est débattu au Sénat. Entre 200 et 300 personnes ont manifesté sous les fenêtres du ministère de la Santé à Paris afin de tenter de faire entendre leur mécontentement.

"Les urgences, c'est l'iceberg en fait"

"Quand on est dans les services de médecine, quand on a sur 20 lits 18 malades dont il faut faire les toilettes et qu'on est deux aides-soignantes, c'est très compliqué", assure Gwendoline Ledry, sage-femme à Cavaillon (Vaucluse). "Les urgences, c'est l'iceberg en fait. On a un tiers des problèmes, mais il y en a deux tiers en dessous", assure Grégory Leduc de Force ouvrière santé.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Urgences en grève\", mentionne cette participante à une manifestation organisée en défense du service public organisée à Nantes (Loire-Atlantique), le 9 mai 2019.
"Urgences en grève", mentionne cette participante à une manifestation organisée en défense du service public organisée à Nantes (Loire-Atlantique), le 9 mai 2019. (ESTELLE RUIZ / NURPHOTO / AFP)