Égalité des salaires : les femmes manifestent

Si vous êtes une femme salariée, à partir de ce lundi 7 novembre, vous travaillez bénévolement jusqu'à la fin de l'année. Une femme gagne en moyenne 15% de moins qu'un homme.

FRANCE 3

Animation inhabituelle chez cet éditeur. 200 personnes sont rassemblées dans le hall, une majorité de femmes sensibles aux inégalités salariales. Il est 16h34 : selon ces salariées, c'est maintenant que leur travail devient du bénévolat, car à nombre d'heures égales, elles sont payées 15% de moins que les hommes. "Pourquoi une femme de nos jours devrait être sous-payée par rapport à un homme, ce n'est pas normal", explique cette salariée.

Une démarche rare en France

C'est en Islande, que le mouvement a démarré. Pour la troisième fois cette année, les femmes se sont rassemblées pour réclamer l'égalité salariale. En France, c'est Rebecca Amsellem qui a lancé cette réflexion. Cette féministe lutte contre les inégalités salariales et les idées reçues qui vont avec. Certaines entreprises se sont emparées du sujet. Chez cet assureur, un logiciel a été conçu pour réduire les écarts de salaires. Une démarche rare dans les entreprises françaises.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des femmes manifestent place de la République à Paris pour dénoncer les inégalités salariales entre les hommes et les femmes, le 7 novembre 2016.
Des femmes manifestent place de la République à Paris pour dénoncer les inégalités salariales entre les hommes et les femmes, le 7 novembre 2016. (THOMAS SAMSON / AFP)