DIRECT. Mobilistation contre l'austérité : 32 000 personnes ont défilé à Paris, selon la police

Selon la CGT, la mobilisation a réuni 300 000 personnes, dont 120 000 à Paris.

Des manifestants contre l\'austérité, le 9 avril 2015 à Perpignan.
Des manifestants contre l'austérité, le 9 avril 2015 à Perpignan. ( MAXPPP)
Ce qu'il faut savoir

Dire "stop à l'austérité" et au blocage des salaires : les salariés du privé et du public ont défilé, jeudi 9 avril, à l'appel de quatre syndicats - CGT, FO, FSU, Solidaires - à une grande manifestation nationale à Paris et à des arrêts de travail. Des milliers de personnes (32 000  selon la police et 120 000 selon les syndicats) se sont déplacées dans les rues de la capitale et en régions pour faire entendre leurs revendications.

 Philippe Martinez et Jean-Claude Mailly en tête du cortège à Paris. Les leaders de la CGT et de Force ouvrière étaient réunis pour battre le pavé de la capitale, à l'occasion d'une grande manifestation. Parmi les slogans scandés par les manifestants, on pouvait entendre "Hollande, Valls, Macron, au service des patrons, travailleurs, il faut qu'on l'ouvre" ou encore "Aucun soutien à ce gouvernement au service des patrons".

Plus de 80 défilés en régions. Parmi les cortèges les plus fournis, Marseille (7 000 manifestants selon la police), Bordeaux (10 000 selon la CGT, 4 700 selon la police), Lyon (7 000, selon les organisateurs, 4 200 selon la police), Toulouse (8 000 selon les organisateurs, 4 000 selon la police), Nantes (3 000 selon la police), Rouen (5 000 selon les organisateurs, 2 800 selon la police) ou Rennes (2 200 selon la préfecture). 

Peu de perturbations dans les transports. Hormis dans le ciel, où l'appel à la mobilisation télescope un mot d'ordre lancé par le premier syndicat de contrôleurs aériens, le trafic était normal sur le réseau RATP.

Des écoles plus perturbées. Près d'un quart (24%) des enseignants des écoles maternelles et élémentaires avaient en revanche cessé le travail jeudi dans le cadre de cet appel à la mobilisation, un taux qui grimpe à 50% à Paris et en Seine-Saint-Denis, selon les estimations du SNUipp-FSU, principal syndicat des professeurs des écoles.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #AUSTERITE

23h29 : Je vois que les syndicats ne connaissent toujours pas la définition du mot austérité ! Qu'ils aillent faire un tour en Grèce et en Espagne et ils verront la différence avec les politiques de rigueur en France !

23h29 : Vous réagissez dans les commentaires à la mobilisation anti-austérité qui a eu lieu aujourd'hui.

20h11 : Pour les syndicats, la démonstration de force anti-austérité est réussie. Entre 32 000 et 120 000 personnes se sont rassemblées à Paris. Philippe Martinez (CGT) et Jean-Claude Mailly (FO) ouvraient le cortège.




(FRANCE 3)

20h09 : Un peu plus tôt, la CGT a salué "le succès retentissant" de cette mobilisation anti-austérité. Elle évoque, elle, 120 000 personnes rassemblées à Paris et 300 000 dans toute la France.

20h09 : La mobilisation anti-austérité, à l'appel des syndicats CGT, FO, FSU et Solidaires, a rassemblé 32 000 personnes à Paris, selon la police. La CGT évoque elle 120 000 manifestants à Paris.

17h51 : La CGT revendique 300 000 manifestants en France contre l'austérité, dont 120 000 à Paris.

16h47 : Le long cortège s'est déployé dans une marée de drapeaux rouges de la CGT. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé à Paris à l'occasion d'une manifestation "anti-austérité". D'autres rassemblements étaient organisés ailleurs en france, à l'appel de quatre syndicats : CGT, FO, FSU, Solidaires.




PATRICE PIERROT / CITIZENSIDE / AFP

14h50 : Des dizaines de milliers de personnes continuent de défiler à Paris lors d'une manifestation "anti-austérité". Plus de 80 défilés étaient programmés ce matin en France, voici les principaux :

Marseille : 7 000 selon la police
Bordeaux : 10 000 selon la CGT, 4 700 selon la police
Lyon : 7 000 selon les organisateurs, 4 200 selon la police
Toulouse : 8 000 selon les organisateurs, 4 000 selon la police
Nantes : 3 000 selon la police
Rouen : 5 000 selon les organisateurs, 2 800 selon la police
Rennes : 2 200 selon la préfecture

14h29 : Un point sur le cortège à Paris contre l'austérité. La victoire de Syriza en Grèce a inspiré certains manifestants, comme le précise notre journaliste, sur place.

12h59 : CGT FO FSU Solidaires et FA-FP (pas la CFDT) : tous sont mobilisés contre l'austérité "et ses impacts destructeurs.

12h59 : Les manifestants sont venus de partout pour ce défilé intersyndicale du 9 avril.

12h59 : Notre journaliste Geoffroy Lang se trouve au départ du cortège contre l'austérité, qui s'élance dans trois minutes, à l'appel de plusieurs syndicats.

11h25 : Dire "stop à l'austérité" et au blocage des salaires : les salariés du public et du privé sont appelés à manifester aujourd'hui partout en France. Les bureaux de France 3 en régions postent des photos des différents cortèges.

11h00 : La tour Eiffel sera fermée jeudi jusqu'à 18 heures en raison d'une grève des salariés en charge de l'exploitation du monument, qui se joignent à l'appel national de mobilisation contre l'austérité.

"L'équipe de journée (caissiers, agents d'accueil...) a voté la grève à 90% pour dénoncer la politique d'austérité du gouvernement", explique la CGT. Les salariés doivent se joindre au cortège parisien qui partira à 13 heures de la place d'Italie en direction des Invalides.

10h59 : Les salariés du privé et du public sont appelés à faire grève aujourd'hui contre l'austérité. Une grande manifestation nationale est organisée à Paris. Plus de 80 défilés sont aussi programmés en régions.

Des écoles sont perturbées mais les transports, hormis le ciel, sont peu touchés. Notre journaliste Geoffroy Lang est dans le 13e arrondissement de Paris.

09h05 : Dire "stop à l'austérité" et au blocage des salaires: les salariés sont appelés aujourd'hui par quatre syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires) à une grande manifestation nationale à Paris et à des arrêts de travail.

La SNCF comme la RATP prévoient un trafic normal sur leurs réseaux. Les écoles risquent en revanche d'être perturbées. Notre journaliste Geoffroy Lang fait le tour des écoles du 13e arrondissement de Paris.


07h53 : Dire "stop à l'austérité" et au blocage des salaires : les salariés sont appelés aujourd'hui par quatre syndicats (CGT, FO, FSU, Solidaires) à une grande manifestation nationale à Paris et à des arrêts de travail. Dans le cortège, on attend de nombreux fonctionnaires.

Francetv info revient sur les principales raisons de leur colère à l'aide de trois graphiques ; pour les voir, cliquez ici.



(CITIZENSIDE / CHRISTOPHE ESTASSY / CITIZENSIDE.COM / AFP)