Cet article date de plus de huit ans.

Amiens. Goodyear retire son plan de départs volontaires

La direction du groupe n'a pas trouvé d'accord avec ses salariés, qui dénoncent un "plan social maquillé".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un autocollant hostile à la direction de Goodyear collé lors du Salon de l'automobile, le 8 octobre 2010 à Paris. (JOEL SAGET / AFP)

ECONOMIE - La direction de Goodyear a annoncé, jeudi 27 septembre, le retrait du projet d'un plan de départs volontaires sans licenciements contraints pour son usine d'Amiens-Nord (Somme), en l'absence d'un accord avec les syndicats au bout de huit mois de discussions.

"Le groupe Goodyear est malheureusement contraint de devoir envisager d'autres options, qui vraisemblablement ne pourront pas être aussi avantageuses pour les près de 1 000 salariés" de l'usine d'Amiens-Nord, a déclaré la direction.

Un plan de départs volontaires avait été proposé par la direction du fabricant de pneus en juin dernier. Au début, les syndicats y étaient plutôt favorables. "Au fil des discussions de ces deux dernières semaines, la direction a rajouté des éléments qui font de ce plan de départs volontaire un plan social maquillé", expliquait un représentant de la CGT dans Le Monde, le 21 septembre. Au début, ce plan de départs volontaires concernait tous les salariés, avant que Goodyear ne le limite à certains services déficitaires. Comme attendu, le comité central d'entreprise (CCE) a rendu un avis défavorable sur ce plan. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.