VIDEO. Fraudes sociales : 25 milliards d’euros en moins dans les caisses de l’Etat

Les fraudes sociales des particuliers représentent 5 milliards d’euros par an. Le journaliste de France 2 Laurent Desbonnets fait le point.

Voir la vidéo
France 2

Les fraudes à l’assurance maladie arrivent en tête des fraudes sociales en France. En tout, elles feraient perdre 167 millions d’euros aux caisses de l’Etat. "Par exemple les fausses cartes vitales ou les faux arrêts maladie". Les fraudes aux prestations familiales arrivent en deuxième position, avec 141 millions d’euros. "Notamment les allocations de rentrée scolaire ou les allocations logements". Viennent ensuite les allocations retraites qui représentent 8 millions d’euros. "Donner de faux bulletin de salaire pour toucher une retraite un peu plus élevée."

Les entreprises également visées

En matière de fraudes sociales, les particuliers ne sont pas les seuls coupables. 5 millions de fraudes estimées pour les particuliers par an, c’est quatre fois moins que les 20 milliards de fraudes estimées des entreprises. "Notamment le travail au noir ou les heures supplémentaires non déclarées. Au total, c’est 25 milliards d’euros, c’est deux fois le trou de la sécu." 

L’Etat doit aussi de l’argent à beaucoup de personnes qui ne le réclament pas. "Rien que pour le RSA, ça représente 5 milliards d’euros qui restent dans les caisses de l’État."

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de l\'Economie et des Finances, Michel Sapin, le 1er octobre à l\'Elysée.
Le ministre de l'Economie et des Finances, Michel Sapin, le 1er octobre à l'Elysée. (ALAIN JOCARD / AFP)