Ségolène Royal soutient l'amendement sur les coupures d'eau

La ministre de l'Écologie, Ségolène Royal, s'est déclarée favorable à l'amendement autorisant de nouveau les coupures d'eau pour les mauvais payeurs.

FRANCE 2

C'est un amendement qui divise. Faut-il autoriser les coupures d'eau à ceux qui ne règlent pas leurs factures ? Depuis 2013, c'était interdit, l'eau étant jugée comme universelle et vitale. Il y a quelques semaines, le Sénat a voté un amendement qui les autorise à nouveau. Un texte que soutient la ministre de l'Écologie : "Le retour aux coupures sera autorisé, car on ne peut pas laisser appliquer un système qui privilégie le non-paiement systématique", a déclaré Ségolène Royal.

Un recul social

Pour le sénateur UMP Christian Cambon, l'interdiction des coupures inciterait les clients à ne pas honorer leurs factures : "Par respect pour les 97% de Français qui payent leur facture d'eau, il n'est pas normal que des gens qui peuvent payer n'aient pas au final une sanction, comme il y en a une si vous ne payez pas votre billet de train."
Pourtant, les impayés ne concernent que 0,7% des factures, soit environ 100 000 ménages en France. Les associations de défense des consommateurs dénoncent un recul social. En réponse, le gouvernement promet un dispositif pour ne pas pénaliser les plus vulnérables.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un robinet d\'eau ouvert dans une salle de bain le 20 janvier 2015.
Un robinet d'eau ouvert dans une salle de bain le 20 janvier 2015. (WINFRIED ROTHERMEL / PICTURE ALLIANCE)