Une immense fraude fiscale de 1,7 milliard d'euros découverte en Italie

Au total, 62 personnes sont soupçonnées d'avoir participé à cette fraude. 

La police financière italienne a démantelé un système de fraude fiscale, dont le montant est estimé à 1,7 milliard d\'euros.  
La police financière italienne a démantelé un système de fraude fiscale, dont le montant est estimé à 1,7 milliard d'euros.   (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

En treize ans, ils auraient détourné des sommes colossales. Mardi 21 octobre, la police financière italienne a annoncé avoir démantelé un groupe d'entreprises soupçonnées d'avoir mis en place un système de fausses factures pour réaliser une fraude fiscale, dont le montant "dépasse 1,7 milliard d'euros".

Ce système, créé en 2001 par deux entrepreneurs romains, Pierino Tulli et Maurizio Ladaga, consistait en de fausses factures émises par des sociétés intermédiaires sous-traitant des marchés obtenus par les entrepreneurs dans des domaines comme la sécurité et le nettoyage industriel.

L'Italie particulièrement touchée par l'évasion fiscale 

Grâce à ces fausses factures, d'importantes sommes atterrissaient sur des comptes de sociétés créées uniquement pour pouvoir les encaisser. Une fois l'argent prélevé en espèces et placé à Saint-Marin et au Luxembourg, ces sociétés étaient déclarées en faillite et de nouvelles étaient constituées, détaille la police. Au total, 62 personnes sont soupçonnées d'avoir participé, à des degrés divers, à cette fraude.

L'évasion fiscale est un fléau contre lequel tous les gouvernements italiens de ces dernières années ont tenté de lutter. En 2013, la police financière avait annoncé avoir découvert plus de 56 milliards d'euros d'évasion fiscale en 2012.