Fraudes à l'assurance : enquête sur les réseaux sociaux

2,5 milliards d'euros, c'est le montant des arnaques à l'assurance. Les compagnies traquent leurs assurés sur les réseaux sociaux.

France 2

C'est une traque d'un nouveau genre. Pour lutter contre la fraude à l'assurance, 2,5 milliards d'euros de pertes chaque année, les compagnies ont une nouvelle arme : les réseaux sociaux. Des photos de vacances, des données personnelles qui permettent de repérer de plus en plus d'arnaques. À Lyon (Rhône), ces détectives privés travaillent pour le compte de géants de l'assurance. Chaque mission débute devant un ordinateur.

Des limites légales plus strictes

Cette enquêtrice vient de trouver sur Internet une photo d'un salarié en arrêt maladie. Un sport incompatible avec la maladie déclarée à l'employeur, c'est une fraude potentielle. Les réseaux sociaux pour démasquer les fraudes, c'est une méthode encore récente en France. Les limites, ce leader européen des assurances les connaît bien. Des dizaines d'agents vérifient quotidiennement les publications sur les réseaux sociaux. Pour enquêter sur la vie personnelle des clients, il y a un cadre bien précis. Des limites légales bien plus strictes qu'aux États-Unis ou au Royaume-Uni.

Le JT
Les autres sujets du JT