Le lanceur d'alerte Hervé Falciani arrêté en Espagne à la demande de la Suisse

Cet ancien informaticien franco-italien a été à l'origine du scandale Swissleaks, qui avait révélé l'existence de comptes non déclarés dans la filiale genevoise d'HSBC.

Le lanceur d\'alerte Hervé Falciani, le 28 octobre 2015 à Divonne-les-Bains (Ain).
Le lanceur d'alerte Hervé Falciani, le 28 octobre 2015 à Divonne-les-Bains (Ain). (JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

Le visage des Swissleaks a ét interpellé. L'ex-informaticien franco-italien de la banque HSBC Suisse Hervé Falciani, qui avait révélé un important scandale d'évasion fiscale, a été arrêté mercredi 4 avril à Madrid (Espagne) à la demande de la Suisse.

Il a été interpellé à la demande de la Suisse "qui sollicite son extradition", a indiqué un responsable policier espagnol.

Le président du Syndicat des inspecteurs du fisc espagnol, Carlos Cruzado, a aussitôt dénoncé cette arrestation dont il a lui-même été témoin. "Le paradoxe, c'est précisément qu'il a été arrêté à l'entrée d'un débat sur la nécessité de protéger les lanceurs d'alerte et sa chaise est restée vide", a-t-il expliqué.

"Il a aidé à révéler des agissements illicites"

"Il est extrêmement regrettable qu'ils l'arrêtent, nous ne le comprenons pas", a dit ce fonctionnaire du ministère des Finances, plaidant que "Falciani a collaboré avec la justice et aidé à révéler des agissements illicites et à récupérer de l'argent des fraudeurs".

Hervé Falciani est en effet considéré comme un héros chez les lanceurs d'alerte de la finance mondialisée, les fichiers de la banque HSBC ayant permis à un consortium de journaux auquel appartenait le quotidien français Le Monde de dévoiler un immense système d'évasion fiscale européen.

Le scandale Swissleaks, déclenché par le vol de dizaines de milliers de documents bancaires, avait révélé l'existence de comptes non déclarés dans la filiale genevoise d'HSBC, des comptes qui appartenaient à des milliers de contribuables pratiquant l'évasion fiscale à travers le monde.