Le directeur général de HSBC détient un compte en Suisse

Ouvert au nom d'une société panaméenne, le compte a été déclaré au fisc britannique, assure dimanche la banque.

Le directeur général de la banque HSBC, Stuart Gulliver, à Hong Kong, le 2 août 2011.
Le directeur général de la banque HSBC, Stuart Gulliver, à Hong Kong, le 2 août 2011. (LAURENT FIEVET / AFP)

La révélation intervient quelques jours après le scandale SwissLeaks. Le directeur général de HSBC, Stuart Gulliver, détient un compte au sein de la filiale suisse de la banque sur lequel il a déposé des millions de dollars, a révélé le Guardian (en anglais), dimanche 22 février.

Un compte déclaré au fisc britannique, assure HSBC

Selon le quotidien britannique, Stuart Gulliver détenait ainsi environ 6,7 millions d'euros en 2007 sur un compte au nom de Worcester Equities Inc., une société enregistrée au Panama. Ce dispositif a été mis en place pour des raisons de confidentialité, précise HSBC, qui a confirmé l'existence de ce compte, ouvert en 1998 pour y déposer des primes.

Stuart Gulliver vivait et travaillait alors à Hong Kong, mais ce compte a été déclaré aux autorités fiscales britanniques, assure la banque. Le directeur général de HSBC n'a bénéficié d'aucun avantage fiscal, ajoute une porte-parole, qui n'a cependant pas détaillé la somme déposée sur ce compte.

La réputation du géant bancaire entachée

Son existence est dévoilée quelques jours après le scandale de fraude fiscale et de blanchiment d'argent SwissLeaks, révélé dans de nombreux médias, qui a plombé la réputation du géant bancaire. C'est dans ce contexte que HSBC a fait état, lundi, d'une baisse de 15% de son bénéfice net en 2014, à cause d'une série d'amendes versées aux autorités de régulation. Le bénéfice net du groupe s'est élevé à 12 milliards d'euros. HSBC a renouvelé, par ailleurs, ses excuses "sincères" pour l'affaire du SwissLeaks.