VIDEO. Le Rafale, un produit de luxe qui ne se vend pas

 Les Rafale sont reconnus pour leurs capacités et leur puissance. Malheureusement, la France n’arrive pas à les vendre.

C’est à Mérignac (Gironde), près de Bordeaux, que sont produits les fameux Rafale. Onze sont sortis de l’usine cette année, et onze sont encore prévus en 2015. Tous sont prévus pour l’armée française, car "depuis son premier vol il y a 28 ans, la France n’a pas vendu un seul Rafale à l’étranger", explique le journaliste de France 2 Dominique Derda.

 Son coût est trop élevé
 

Le Rafale est pourtant reconnu comme un appareil de premier ordre. Mais il est plus cher que ses concurrents d’environ 20-30% et "serait aux alentours de 100 millions d’euros l’appareil", poursuit le journaliste, qui loue ses qualités encore : "Il fait tout à la fois, contrairement à ses concurrents. Le drame, c’est que le Rafale, c’est un produit de luxe. Ça fait rêver les acheteurs dans les salons. Mais finalement, beaucoup se disent que pour surveiller leurs frontières, un appareil sophistiqué et plus abordable suffirait amplement."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion de combat Rafale dans le ciel français, le 29 avril 2014.
Un avion de combat Rafale dans le ciel français, le 29 avril 2014. (JOEL SAGET / AFP)