Faut-il créer un revenu universel ?

Le projet viserait à verser un revenu à chaque citoyen, qu'il soit salarié, chômeur, retraité ou bien au foyer.

France 3

Si le revenu de base inconditionnel a été rejeté par une grande majorité des Suisses, dimanche, l'idée fait son chemin un peu partout en Europe. Toutefois, la question est loin de faire consensus en France. "On arrive à des chiffres absolument astronomiques", alerte Christophe Ramaux, membre du collectif des Économistes atterrés, sur le plateau de France 3. Il estime qu'une telle mesure risquerait de dévaloriser le travail. Et d'ajouter : "On a une utopie qui est irréaliste et triste".

Plusieurs écoles de pensée

"Au-delà de la faisabilité", Etienne Lefebvre, des Echos, se demande "ce qu'on veut vraiment faire avec ce revenu universel". Et d'évoquer les différentes écoles de pensées qui n'ont pas du tout les mêmes objectifs. "On voit bien l'idée de base, un revenu pour tout le monde, c'est juste, ça permet de se libérer du travail, mais derrière il y a une idée libérale qui imagine qu'on va donner un revenu de base à tout le monde et ensuite tout le chacun aura les mêmes chances et devra faire avec, sous-entendu il y aura moins de protection sociale, moins d'États providence. À gauche, on imagine plutôt un système pour réduire drastiquement les inégalités", résume Etienne Lefebvre.

Le JT
Les autres sujets du JT