Cet article date de plus de six ans.

Eurotunnel : reprise du trafic après les actions de marins de MyFerryLink

Les manifestants ont perturbé le site du tunnel sous la Manche. Des actions menées sur les rails mardi ont entraîné la suspension du trafic d’Eurotunnel et des trains Eurostar. Le trafic a repris à 17h.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Deux morts et plusieurs blessés en moins d'un mois dans le tunnel, la direction d'Eurotunnel a décidé de réagir face aux accidents de migrants © MaxPPP)

Les marins de la Scop Sea France qui exploitent les bateaux transmanche de MyFerryLink, propriété d'Eurotunnel, ne décolèrent pas. Ils n'acceptent pas la mort de la compagnie maritime et la vente de deux des trois navires à un groupe danois DFDS. Lundi, le refus du tribunal de commerce de Boulogne-sur-Mer de retarder la cession a provoqué une vive réaction des marins. Ils bloquent le port de Calais depuis lundi. Mardi, des actions sur le site d'Eurotunnel ont perturbé le trafic du tunnel sous la Manche jusqu'à 17h. Les trains Eurostar vers Londres depuis Paris ou Bruxelles ont aussi été impactés.

A LIRE AUSSI ►►►Eurotunnel ne va pas renouveler son contrat avec MyFerryLink 

Des actions sur les rails

Une trentaine de marins se sont rassemblés en fin de matinée mardi ont brûlé des pneus sur les voies, près de l'entrée du du tunnel sous la Manche. Ensuite, des plaques de béton ont été posées sur les rails. Ces actions ont provoqué l'interruption du trafic d'Eurotunnel dans les deux sens. La société prévient ses clients sur Twitter.

Le Danois DFDS visé

Les marins grévistes ont l'intention de se rendre en opération escargot à Loon-plage, une commune voisine de Calais, où les bateaux de la compagnie DFDS accostent. Le groupe danois, acquéreur de deux ferries d'Eurotunnel, a annoncé la semaine dernière, qu'il prévoyait de garder 202 des 600 employés de la Scop. La société Eurotunnel devrait conserver les 120 marins du troisième bateau qu'elle garde, pour le transport de marchandises. 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Eco / Conso

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.