Usine Whirlpool d'Amiens : le symbole de l'opposition économique Macron-Le Pen

Cette journée très médiatisée qui a opposé Marine Le Pen et Emmanuel Macron auprès des salariés de Whirlpool à Amiens (Somme) est le concentré de l'opposition  économique Macron-Le Pen. 

FRANCE 2

Dans cette bataille d'Amiens (Somme), il y a bien sûr un enjeu local : l'usine Whirlpool et le destin de ses salariés. "Mais c'est aussi l'illustration parfaite de l'affrontement que se livrent les deux candidats finalistes et de leurs deux visions antagonistes de l'économie. D'abord sur l'État et l'entreprise, les deux candidats s'opposent", explique François Lenglet sur le plateau de France 2.

Économie fermée contre économie ouverte

Marine Le Pen mise sur le volontarisme de la puissance publique. "C'est l'État qui décide, qui interdit, et qui le cas échéant nationalise, au risque d'ailleurs d'effrayer les investissement étrangers ou Français. Pour l'autre, Emmanuel Macron, c'est au contraire l'entreprise qui est souveraine et si besoin, l'État peut la rappeler à l'ordre et la sanctionner. Derrière cette opposition, il y en a une autre : d'un côté l'économie fermée où les frontières protègent, celle de Marine Le Pen. De l'autre, l'économie ouverte où les échanges internationaux augmentent la croissance, mais aussi les risques sociaux, c'est le monde d'Emmanuel Macron", conclut le journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des salariés de Whirlpool tiennent un piquet de grève, le 24 avril 2017, à Amiens (Somme).
Des salariés de Whirlpool tiennent un piquet de grève, le 24 avril 2017, à Amiens (Somme). (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)