VIDEO. Nouveau coup de colère des taxis

Les taxis manifestent ce lundi 15 décembre en région parisienne. Ils s'estiment victimes de concurrence déloyale.

France 2

C'est un coup de colère de plus après la décision du tribunal de commerce prise la semaine dernière. La justice autorise la société Hubert à poursuivre son activité. Elle met en relation via internet des automobilistes et des passagers. Une telle activité est interdite en Espagne, en Allemagne et en Grande-Bretagne, comme l'explique Frédéric Crotta, de France 2. Les taxis considèrent cela comme de la concurrence déloyale.

La colère des chauffeurs de taxis

 "J'ai fait une formation, j'ai une réglementation et je ne trouve pas ça normal que des sociétés comme Uber puissent exercer le même métier que moi", explique ce chauffeur de taxi. "On est en train de se faire avoir tout doucement, ajoute cet autre, chaque année il y a de nouveaux concurrents qui arrivent, nous, notre réglementation se durcit, la leur reste légère".

Le JT
Les autres sujets du JT