Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Nouria Nehari : une entrepreneuse dans les quartiers nord de Marseille

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Fille des quartiers nord de Marseille, Nouria Nehari a créé sa propre entreprise de maroquinerie. Portrait d’une dure à "cuir" qui n’a pas baissé les bras.

Nouria Nehari a créé sa propre collection de maroquinerie. Elle a grandi dans les quartiers nord de Marseille et a tenu à y installer son entreprise, soit un atelier de 100 m2 dédiés aux métiers du cuir. "Je vois des machines et je vois surtout des personnes qui vont travailler. C’est ça aussi l’objectif" déclare-t-elle au micro de France 2. Car pour faire revenir la maroquinerie à Marseille, activité disparue voilà des années, Nouria Nehari compte créer dix emplois en insertion. Créatrice et chef d’entreprise, elle tient déjà une petite boutique dans le centre de Marseille. Là elle travaille les matières, les formes et les couleurs. Après les échecs scolaires puis les petits boulots, Nouria Nehari ne se destinait pas à l’artisanat. Mais à 40 ans, elle a trouvé sa voix, le cuir. Elle a même été primée pour un sac modulable au concours Lépine.

Apporter de l’espoir dans les quartiers

"J’ai arrêté le social depuis des années et là j’ai enfin la possibilité de relier les deux. C’est-à-dire la fabrication et l’entreprise d’insertion". Dans les quartiers nord, où 40% des jeunes sont au chômage, difficile de trouver sa place. "Les quartiers populaires n’apportent pas d’aides aux filles en général. C’est plutôt les garçons qu’on aide",  affirme Fathia Nehari, une sœur emplie de fierté. Dans ce quartier livré aux dealers, Nouria Nehari ne veut pas baisser les bras. Elle enseigne depuis 5 ans à des jeunes lycéens. Si certains travailleront peut-être dans son atelier de maroquinerie, les autres ont en tout cas un bel exemple de réussite en face d’eux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.