Cash Investigation, France 2

VIDEO. "Cash Investigation". Lobbying agroalimentaire : non, mais allo l'ANIA...

Les industriels de l'agroalimentaire montent des opérations de lobbying pour séduire notamment les hommes politiques. "Ce n'est pas une honte de faire du lobbying", affirme un sénateur… Extrait du magazine "Cash Investigation" du 13 septembre.

Voir la vidéo

Pour réussir un bon lobbying, notamment dans l'agroalimentaire, il faut notamment se mettre les politiques dans la poche. En y mettant les formes, évidemment, avec une invitation alléchante… C'est ainsi qu'est née la Communauté du bien manger. Cette opération de lobbying a permis aux industriels de réunir de nombreux parlementaires pour une photo de famille…

Le sénateur Les Républicains Michel Raison était parmi les hommes politiques qui avaient ce jour-là posé devant le photographe. "Vous allez me dire que c'est un club de lobbyistes… C'est ça en partie, mais ce n'est pas une honte de faire du lobbying", dit-il à la journaliste qui vient l'interroger au Sénat.

Appeler un lobbyiste en pleine interview pour savoir quoi répondre...

"Il y a beaucoup de lobbyistes qui viennent ici. C'est à nous de trier et de nous faire notre propre opinion, mais on a besoin d'eux, précise le sénateur de la Haute-Saône. Il y a plein de choses qu'on ne sait pas. Ils viennent nous éclairer, en pouvant nous enfumer, mais c'est à nous de vérifier."

La collaboratrice de Michel Raison a interrompu un instant la rencontre. La journaliste "est venue quand même un peu me piéger", lui dit l'homme politique. Son assistante répond : "Vous voulez qu'on appelle l'ANIA [Association nationale des industries alimentaires] ?" Soit appeler un lobbyiste en pleine interview pour savoir quoi répondre...

Extrait de "Industrie agroalimentaire : business contre santé", un film de Sandrine Rigaud avec Guillaume Coudray diffusé le 13 septembre à 20h55.

CASH INVESTIGATION / FRANCE 2
CASH INVESTIGATION / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / CASH INVESTIGATION / FRANCE 2)