Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Faute de repreneur, les 350 salariés de Technicolor Angers seront licenciés

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Yves Junqua, Elsa Mondin-Gava et Didier Dahan - France 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le tribunal de commerce de Nanterre (Hauts-de-Seine) a prononcé, jeudi 11 octobre, la liquidation sans poursuite d'activité de Technicolor Angers, en l'absence d'offre de reprise. L'usine, spécialisée dans la fabrication de décodeurs numériques, est le dernier site de production en Europe du groupe français.

ENTREPRISES – Le tribunal de commerce de Nanterre a prononcé jeudi 11 octobre la liquidation sans poursuite d'activité de Technicolor Angers, en l'absence d'offre de reprise, laissant sur le carreau les 350 salariés du site. Les employés ont voté l'occupation de leur usine à partir de vendredi.

L'usine, spécialisée dans la fabrication de décodeurs numériques, est le dernier site de production en Europe du groupe français. Les reporters de France 2 étaient avec les salariés déboussolés par l'annonce de ce jeudi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.