Un bonus de 4 millions d'euros pour prendre la direction de Sanofi

Olivier Brandicourt, le nouveau directeur général de Sanofi, touchera 4 millions d'euros lors de sa prise de fonction. Une équipe de France 3 revient sur cette nouvelle.

France 3

À peine nommé, le nouveau directeur général de Sanofi, Olivier Brandicourt, est déjà au cœur d'une polémique. Pour qu'il accepte de quitter son poste actuel, le géant pharmaceutique lui a promis un bonus de 4 millions d'euros. Une somme qui fait grincer des dents les salariés de Sanofi. 
Olivier Brandicourt devrait recevoir 2 millions d'euros dès sa prise de fonction et encore 2 millions en janvier 2016 s'il est toujours en poste. Ce bonus est justifié, dans une note interne de Sanofi, "en contrepartie des avantages auxquels il a renoncé" en quittant son précédent employeur.

Le gouvernement et les salariés scandalisés

Chez les salariés de Sanofi, en pleine restructuration économique, la pilule a du mal à passer. "À Sanofi Montpellier, en 2009, 80 chercheurs en oncologie ont disparu. En 2012 : suppression de la recherche sur le site, un effectif descendu à 800 salariés en CDI pour un site qui en héberge 1 800. Voilà le résultat !" s'agace un salarié au micro de France 3.
Ce lundi 23 février sur RTL, Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, s'est dit scandalisé.
Olivier Brandicourt prendra son poste le 4 avril prochain. Il est de toute façon assuré de toucher une rémunération annuelle fixe de 1,2 million d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un laboratoire Sanofi à Maisons-Alfort (Val-de-Marne).
Un laboratoire Sanofi à Maisons-Alfort (Val-de-Marne). (IMAGE POINT FR / BSIP / AFP)