Cet article date de plus de six ans.

Travaux d'aménagements pour handicapés : le casse-tête d'une restauratrice

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis 2007, la loi oblige les établissements recevant du public à mettre leurs locaux aux normes afin d'accueillir les personnes handicapées, ce qui représente parfois des travaux d'un montant très élevé.

Le café-restaurant d'un village de Haute-Savoie est menacé de fermeture car il n'a pas fait les travaux nécessaires pour adapter ses locaux aux personnes handicapées.
La licence IV a bien vieilli, rouillée par les années. On sert des boissons depuis 150 ans chez Lolotte, le dernier bar-restaurant de Bonne-sur-Ménoge. "C'est une adresse que je connais depuis longtemps et, en fonction des chantiers où je me trouve, je suis prêt à faire quelques kilomètres pour venir manger ici", raconte un habitué.

Des clients handicapés fidèles

De norme en norme, la gérante n'arrive plus à suivre. 220 000 euros d'investissements pour de nouveaux toilettes... Impossible d'assurer la facture, elle devra mettre la clef sous la porte et licencier ses trois salariés, ce qui contrarie la propriétaire qui accueille depuis longtemps de nombreux clients handicapés fidèles.
Dés septembre et l'application de la loi, Lolotte risque de se retrouver à travailler dans l'illégalité.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.