Taxis/VTC : retour sur la nouvelle guerre des prix

Le bras de fer entre VTC et taxis se joue désormais sur le terrain commercial. La société Uber a décidé de baisser ses tarifs de 20%.

FRANCE 2

C'est une guerre des prix entre taxis et voitures avec chauffeur (VTC). Il y a quelques jours, Uber a annoncé une baisse des tarifs de 20% sur tous les trajets de nuit à Paris. La course minimum a également été abaissée. De huit euros pour trois kilomètres elle passe désormais à cinq euros.

Toujours moins cher, avec des prix imbattables

Des offres toujours plus alléchantes pour le client, mais un peu moins pour le chauffeur. Issa Bakayoko travaille depuis trois ans pour Uber, pour lui c'est une perte importante. Mais cette course aux prix bas est jugée nécessaire. Même les compagnies de taxis parisiennes s'y sont mises, avec des tarifs nocturnes spécifiques : 20% en moins pour les moins de 26 ans du côté des Taxis G7, 10 euros seulement quelque soit la course du côté des Taxis Bleus. Une stratégie qui risque d'accroître la précarité des salariés. Après l'interdiction d'Uber pop, c'est un nouvel épisode dans cette confrontation entre deux modèles économiques.

Le JT
Les autres sujets du JT
Page d\'accueil du site web d\'Uber, le 3 juillet 2015.
Page d'accueil du site web d'Uber, le 3 juillet 2015. ( MAXPPP)