Sur les fiches de paie simplifiées, la France est "très en retard"

La journaliste de France 2 Margaux Manière revient en plateau sur le rapport remis au gouvernement à propos de la simplification des fiches de paie françaises.

France 2

D'ici 2018, la France devrait se doter de fiches de paie simplifiées. D'une cinquantaine de lignes pas toujours claires, elles passeraient à une quinzaine seulement. Ce changement est censé entraîner des économies pour les entreprises.

Mais cet objectif est-il réaliste ? "Moins de lignes, ça ne permet pas vraiment de faire des économies. Au mieux, l'entreprise imprime une page au lieu de deux : un gain anecdotique par rapport au coût d'adaptation du logiciel", rapporte Margaux Manière.

Seulement 15% de fiches déjà dématérialisées

La dématérialisation des fiches, en revanche, s'avère "intéressante", poursuit la journaliste de France 2. En moyenne, un bulletin envoyé via La Poste coûte 42 centimes à l'entreprise, contre 10 centimes pour un envoi par mail.

Le problème est que concernant la dématérialisation des fiches de paie, la France est "très en retard". Seules 15% des fiches françaises sont dématérialisées, contre 57% en Italie et 95% en Allemagne.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le bulletin de salaire simplifié a été expérimenté en mai sur 67 salariés de l\'entreprise de chimie Solvay.
Le bulletin de salaire simplifié a été expérimenté en mai sur 67 salariés de l'entreprise de chimie Solvay. (JEAN-FRANÇOIS FREY / MAXPPP)