Cet article date de plus d'un an.

Salaires : devant le manque de candidats, certains secteurs sont sous pression

Publié Mis à jour
Salaires : devant le manque de candidats, certains secteurs sont sous pression
France 3
Article rédigé par
M.Damoy, F.Vallet, P.Maire, C.Kenck, J.Picard, R.Laurentin - France 3
France Télévisions

Comment redonner du pouvoir d'achat aux Français ? La question de la hausse des salaires s'impose de plus en plus dans le débat et dans les entreprises.

Sur un chantier d'Île-de-France, la direction n'arrive pas à recruter du personnel qualifié. "On a besoin de personnel, des maçons, des ouvriers, de chefs de chantier et d'équipe", explique Jelil Moutarou, directeur d'exploitation. Vingt postes sont à pourvoir, et comme les candidats ne se bousculent pas, l'entreprise met la main au porte-monnaie. Jelil Moutarou déclare proposer 10% à 30% de plus. Mais l'opération séduction par le salaire ne fonctionne pas toujours.

La hausse des salaires comme solution ?

Dans le bâtiment, la concurrence est telle qu'ici, après l'entretien d'embauche, c'est au directeur de relancer les candidats pour avoir une réponse et non l'inverse. Silence radio encore, pour un poste de manager pourtant rémunéré 5 000 euros par mois. Dans un hôtel quatre étoiles de Paris, le recrutement se fait, mais difficilement. Des réceptionnistes et du personnel de restauration sont rémunérés 1 800 euros net, soit 15% de plus que la grille des salaires du secteur. Mais pour un poste annoncé il y a une semaine, il n'y a toujours pas de candidat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.