Carlos Ghosn met Renault "en danger"

L'économiste Christophe Ramaux et le journaliste Etienne Lefebvre parlent de l'avenir de Renault-Nissan, premier constructeur mondial, dans le Soir 3, mardi 20 novembre.

France 3

Renault "est en danger", selon Etienne Lefebvre. "Le directeur de Nissan a eu des propos agressifs. Il a attaqué la gestion de Carlos Ghosn au sein de Nissan. Côté japonais, on veut revoir les règles au sein de l'alliance pour prendre le pouvoir, voire prendre son indépendance", affirme le rédacteur en chef des Échos.

"Une entreprise, c'est un collectif. Ce qui est grave, c'est que ce soit le premier de cordée qui ait un comportement de prédateur en gagnant 45 000 euros par jour. Carlos Ghosn met bien sûr en danger" Renault, estime Christophe Ramaux.

Pour le professeur d'économie, l'alliance avec Nissan est un succès "mitigé" car Renault a énormément délocalisé.

"Réussite incroyable"

"Il faut convaincre les Japonais de poursuivre cette alliance. Personne n'y croyait. Avec deux constructeurs fragilisés et un troisième qui n'allait pas tellement mieux, Mitsubishi, on a fait le premier constructeur mondial. C'est une réussite incroyable", assure Etienne Lefebvre. "Pour l'avenir, il y a des investissements massifs à faire et seule l'alliance permettra à Renault de le faire".

Avec l'affaire Carlos Ghosn, Nissan "rééquilibrera" l'alliance, d'après le journaliste. Si le Japonais le fait "pour des raisons industrielles, ce n'est pas choquant", conclut Christophe Ramaux, membre des Économistes atterrés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn lors d\'une conférence de presse à Rio de Janeiro (Brésil), le 4 janvier 2016.
Carlos Ghosn lors d'une conférence de presse à Rio de Janeiro (Brésil), le 4 janvier 2016. (VANDERLEI ALMEIDA / AFP)