Carlos Ghosn : l'ex-patron de Nissan visé par deux nouvelles inculpations

On l'a appris ce vendredi 11 janvier au matin : Carlos Ghosn a été accusé d'abus de confiance. Depuis Tokyo, au Japon, Arnauld Miguet fait le point.

Voir la vidéo
France 2

Depuis Tokyo, au Japon, où Carlos Ghosn est visé par deux nouvelles inculpations, le journaliste Arnauld Miguet explique que "cela fait trois mises en examen pour Carlos Ghosn, soupçonné d'abus de confiance aggravé et soupçonné d'avoir minoré ses revenus pendant plusieurs années. L'ex-patron de Nissan, qui en est à son 53e jour à l'isolement, dans une cellule au centre de détention de Tokyo, risque de rester en détention provisoire encore longtemps".

Nouvelle demande de libération sous caution

Arnauld Miguet ajoute que le procès de Carlos Ghosn "ne pourrait avoir lieu que dans six mois, au mieux, selon ses avocats. Ces derniers viennent de déposer une nouvelle demande de libération sous caution. Le juge ne se prononcera que mardi prochain (15 janvier), mais il y a peu de chances qu'elle aboutisse. Ici, au Japon, ce sont plus des exceptions que des règles. Carlos Ghosn clame toujours son innocence, mais s'il est reconnu coupable, il encourt quinze ans de prison".

Le JT
Les autres sujets du JT
Carlos Ghosn à Paris, le 1er octobre 2018.
Carlos Ghosn à Paris, le 1er octobre 2018. (ERIC PIERMONT / AFP)