Cet article date de plus de six ans.

Retour sur la fausse mort de Martin Bouygues

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

La mort de Martin Bouygues a été annoncée samedi après-midi avant d'être démentie quelques minutes plus tard. France 3 revient sur cette étonnante erreur.

Samedi 28 février, à 14h29, Martin Bouygues était mort pour la presse. Une demie heure plus tard, l'industriel français était de nouveau vivant. À l'origine du micmac, une dépêche de l'AFP annonçant son décès. Les informations de l'agence étant considérées comme fiables par les médias, l'annonce est relayée partout, sur les réseaux sociaux et les sites. Laurence Parisot se dit "abasourdie" sur Twitter.

Une traînée de poudre

Dans la matinée, le maire de la commune voisine de La-Roche-Mabile (Orne), où Martin Bouygues a une résidence secondaire, est contacté par un journaliste de l'AFP. Selon l'élu, le journaliste lui demande si M. Martin est décédé. Ce que Michel Julien, maire de Sainte-Denis-sur-Sarthon confirme. "Certainement que ce monsieur a dû dire après Martin Bouygues. Je lui ai répété que non, ce n'était pas Martin Bouygues, c'était M. Martin Daniel", précise-t-il. Mais l'information sort malgré tout. TFI dément, mais il est déjà trop tard : la nouvelle de la mort de Martin Bouygues s'était répandue comme une traînée de poudre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.