Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo PSA négocie un accord de flexibilité à Sevelnord

Publié Mis à jour
France 2 - Marianne Mas et Patrick Wursthorn
Article rédigé par
France Télévisions

La CGT de l'usine automobile valenciennoise dénonce le "chantage" auquel les syndicats sont soumis par la direction, qui leur demande des "concessions" pour permettre au site à l'avenir incertain d'obtenir la production d'un nouveau véhicule utilitaire.

PSA Peugeot Citroën va engager vendredi 1er juin des négociations pour rendre son usine de Sevelnord, à Valenciennes (Nord), plus flexible et augmenter ainsi ses chances d'être choisie pour assembler un nouveau modèle, crucial pour l'avenir du site, a-t-on appris mercredi 30 mai auprès de deux représentants syndicaux.

Selon les syndicats, PSA a proposé des mesures de mutation interne ou externe pouvant concerner plusieurs centaines d'emplois sur un effectif de 2 700 personnes. Le groupe, ajoutent-ils, veut aussi assouplir les horaires de travail pour ajuster rapidement l'activité à la demande et geler les salaires pendant au moins trois ans, jusqu'à l'arrivée éventuelle du successeur des fourgonnettes Jumpy et Expert actuellement produites dans cette usine et appelées à être renouvelées.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.