Prime Stellantis : une centaine de salariés se mobilisent pour dénoncer une "arnaque"

Stellantis a annoncé mardi le versement d'une prime en octobre pour aider ses salariés à faire face à l'inflation. Pour le syndicat CGT, cette prime est "une arnaque" et réclame à la direction de l'entreprise des augmentation de salaires.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Un mouvement de grève a été lancé ce mardi sur le site Stellantis de Mulhouse. Photo d'illustration. (VINCENT VOEGTLIN / MAXPPP)

À Mulhouse (Haut-Rhin), une centaine de salariés ont manifesté mardi 27 septembre à l'appel de la CGT pour dénoncer la prime de Stellantis, rapporte France Bleu Alsace. Le mouvement de grève doit se poursuivre mercredi. Le site compte près de 6 000 salariés.

Pour le syndicat, cette prime est "une arnaque". Le problème de fond est l'augmentation des salaires : "On va prendre cette prime, explique à France Bleu le délégué CGT Salah Keltoumi, mais les prix vont continuer à augmenter, et alors dans trois mois on recommence, on demande une autre prime ? Non, il faut augmenter les salaires."

Stellantis a annoncé mardi le versement d'une prime en octobre pour aider ses salariés à faire face à l'inflation. Une prime pouvant aller jusqu'à 1 400 euros, réservée aux salariés gagnant jusqu'à deux fois le Smic. En revanche, la direction du groupe automobile n'envisage pas d'augmenter les salaires, ce que réclamaient les syndicats qui ont donc organisé des débrayages dans plusieurs usines du pays.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Entreprises

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.