Cet article date de plus de huit ans.

Orphelin de Steve Jobs, Apple continue de battre des records

La firme a écoulé 37,04 millions d'iPhone au dernier trimestre 2011, et 15,43 millions d'iPad. Deux fois plus qu'un an plus tôt.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
En Europe, le chiffre d'affaires d'Apple a grimpé de 55 % malgré la crise. (MORTEZA NIKOUBAZL / REUTERS)

La période des fêtes a dopé les performances d'Apple. Les résultats de la marque à la pomme sur les trois derniers mois de 2011, annoncés mardi 24 janvier, ont nettement dépassé les attentes de Wall Street. En tête des ventes : l'iPhone et l'iPad.

La firme a ainsi écoulé 37,04 millions d'exemplaires de son smartphone à succès au dernier trimestre 2011, le premier de son exercice fiscal, et 15,43 millions d'unités de sa tablette. C'est deux fois plus que les quantités enregistrées sur la même période l'année précédente.

Les ventes d'ordinateurs Mac ont également bondi de 26 %, à 5,2 millions d'exemplaires. Les ventes aux Etats-Unis ont été particulièrement solides, avec une augmentation des ventes de Mac de 90 % dans la région Amérique. En Europe, le chiffre d'affaires a grimpé de 55 % malgré la crise de la dette et le ralentissement de l'activité.

La Bourse euphorique

Ces annonces ont permis au titre Apple de bondir de 8 %, à environ 452 dollars (347 euros), soit au-delà de son record historique en séance atteint il y a quelques jours à 427,75 dollars (327 euros). Une réaction euphorique qui s'explique par les attentes des investisseurs, inférieures aux résultats. 

Wall Street anticipait en moyenne des ventes d'environ 31 millions d'unités pour l'iPhone, et de 13,5 à 14 millions pour l'iPad. Le chiffre d'affaires du groupe californien, orphelin de son fondateur Steve Jobs depuis son décès en octobre, s'est envolé de 73 %, à 46,33 milliards de dollars (35,5 milliards d'euros), alors que les analystes tablaient sur environ 39 milliards de dollars (30 milliards d'euros).

Et ce n'est pas terminé : les prévisions d'Apple pour le premier trimestre 2012 ont également dépassé les attentes de Wall Street. Le fabricant attend 32,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires (25 milliards d'euros) et un bénéfice par action de 8,50 dollars (6,50 euros), alors que le marché tablait sur 32 milliards de dollars (24,5 milliards d'euros) et 8,03 dollars (6 euros). 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.