"Made in France", un choix payant pour les entreprises

Ce vendredi 6 novembre s'est ouvert le salon du "Made in France". Une production nationale qui a permis à des entreprises de se relancer.

FRANCE 2

Éric Delpierre est directeur commercial chez "Home spirit", une PME qui fabrique des canapés. Ce dirigeant a retrouvé le sourire. Il y a près d'un an pourtant, la PME était placée un redressement judiciaire. Le groupe ferme deux usines, licencie une centaine de personnes et recentre son activité dans un atelier unique. Un atelier où l'on fabrique des canapés personnalisables de A à Z dans le nord de la France.

Pour cette entreprise, le choix du "made in France" s'est avéré payant. "Aujourd'hui le 'made in France', ça marche. Nos distributeurs le mettent en avant. Les consommateurs à partir du moment où ils ont des canapés qui sont aussi bien faits, livrés aussi rapidement et dans des conditions tarifaires identiques à ce qu'on peut trouver par ailleurs, ils vont choisir naturellement du 'made in France'",explique René-Jacques Dufour, PDG de "Home spirit". 

Réduire les coûts

Pour réduire les coûts, l'entreprise se dote d'outils industriels performants, notamment des robots de découpe et d'emballage. Les salariés aussi ont dû s'adapter. Plus de flexibilité et de polyvalence tout en perpétuant leur savoir-faire ancestral. Le "made in France" émerge. L'an dernier, une trentaine d'entreprises ont fait le choix de relocaliser leur production en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une Tour Eiffel ornée de fruits et légumes symbolise le \"made in France\", au Salon de l\'innovation alimentaire, à Paris, le 20 octobre 2014.
Une Tour Eiffel ornée de fruits et légumes symbolise le "made in France", au Salon de l'innovation alimentaire, à Paris, le 20 octobre 2014. (MAXPPP)