Cet article date de plus de six ans.

Les très petites entreprises peinent à avoir la confiance des banques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Le rapport annuel du médiateur du crédit indique que les enquêtes sur les grandes et moyennes entreprises ont baissé de 16%, mais que les très petites structures ont toujours des relations compliquées avec les banques.

Emprunter à la banque, un besoin qui s'avère souvent compliqué à concrétiser pour les très petites entreprises (TPE), sans le soutien d'un médiateur.

Monique Khoel, gérante d'un hôtel près de Mulhouse (Haut-Rhin) s'est ainsi retrouvé avec des soucis de trésorerie il y a quelques années, et les banques ont refusé de lui prêter le moindre centime. "Tout était de l'autofinancement, ce qui plombe énormément la trésorerie."
Obligée de licencier plus de la moitié de son équipe, et de fermer le restaurant de l'hôtel, elle décide de faire appel au médiateur du crédit. "J'avais envie de baisser les bras, de tout arrêter, de vendre, et de recevoir ce qui allait rester", avoue-t-elle.
Au bout d'un an de négociations, elle obtient pourtant un prêt de 360 000 euros qui lui permet de sauver son entreprise.
 
Une aide majeure pour le commerce et le bâtiment
 
Les restaurants et hôtels sont ainsi les commerces qui ont fait le plus appel à des médiateurs du crédit en 2014. Ces derniers soutiennent aussi beaucoup le secteur du bâtiment et les industries manufacturières. Les banques font cependant plus confiance aux plus grosses structures : l'attribution de crédits au PME a ainsi augmenté d'1,7 % l'an passé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.