Les immatriculations de voitures neuves baissent de 7% en juillet

PSA Peugeot Citroën et le groupe Renault ont particulièrement souffert de cette baisse.

Les immatriculations ont baissé de 7% en France en juillet.
Les immatriculations ont baissé de 7% en France en juillet. (BERTRAND GUAY / AFP)

Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 7% en juillet. Et les principales victimes de ces baisses sont les constructeurs tricolores, qui ont plus souffert que leurs homologues étrangers.

Malgré deux jours ouvrables de plus qu'en juillet 2011, la chute est plus nette, de 15,5% avec 148 966 unités, selon un communiqué du Comité des constructeurs français d'automobiles.

PSA et Renault les plus affectés

PSA Peugeot Citroën et le groupe Renault, pour qui la France constitue le principal débouché, ont particulièrement été touchés : le premier constructeur a vu ses ventes baisser de 9,9% et le second de 11,2%, en dépit d'un doublement des ventes de sa filiale à bas coûts Dacia.

Le secteur automobile français traverse une période très délicate depuis que PSA a annoncé la suppression 8 000 postes et la fermeture de son usine d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).