Le PDG de Lafarge va toucher plus de huit millions d'euros d'indemnités

À cela va s'ajouter une retraite-chapeau de plus de 600 000 euros par an. 

FRANCE 2

Lafarge est le leader mondial des matériaux de construction. Il est aussi très généreux à l'égard de son ancien patron, Bruno Lafont, qui va recevoir un chèque de 8 400 000 euros. Ce dernier a d'abord droit à des indemnités de départ soit 5, 9 millions d'euros. Problème : il a bien quitté son poste de PDG cet été, mais il n'a pas vraiment quitté Lafarge. Il est devenu coprésident non exécutif de Lafarge Holcim, le nouveau nom du groupe né de la fusion avec un concurrent suisse. Cette fusion lui permet également de toucher une prime exceptionnelle de 2,5 millions d'euros.

620 000 euros de retraite-chapeau

"Cette décision a été prise par le conseil d'administration de Lafarge qui a voulu récompenser un travail exceptionnel sur une opération qui a pris un temps assez long", se justifiait Bruno Lafont au mois de juin 2015.
Petit plus, Bruno Lafont aura aussi droit à une retraite-chapeau. Quand il fera valoir ses droits, il touchera 620 000 euros par an. Des sommes choquantes pour des syndicalistes de l'entreprise. "Tout le monde doit faire des économies et quand on voit qu'il se prend autant d'argent, c'est indécent", décrie Philippe Springinsfeld, syndicaliste CFTC, au micro de France 2.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Le centre de distribution de ciment Lafarge, quai André-Citroën à Paris, le 6 janvier 2010.
Le centre de distribution de ciment Lafarge, quai André-Citroën à Paris, le 6 janvier 2010. (JACQUES DEMARTHON / AFP)